7 signes à identifier chez la maladie de Kawasaki qui pourrait être liée au coronavirus et qui affecte les enfants

7 signes à identifier chez la maladie de Kawasaki qui pourrait être liée au coronavirus et qui affecte les enfants

7 signes à identifier chez la maladie de Kawasaki qui pourrait être liée au coronavirus et qui affecte les enfants

La résurgence de la maladie de Kawasaki a fait couler beaucoup d’encre ces dernières semaines alors que des enfants ont été hospitalisés pour des formes atypiques de ce syndrome ainsi que des myocardites aigües. Si le lien de cause à effet n’a pas encore été établi, certains scientifiques en appellent à la prudence et suspectent une association entre sa recrudescence et la maladie du Covid-19. Pour en savoir plus sur ses manifestations, voici 7 symptômes révélés par nos confrères du Monde.

Face à la pandémie actuelle, le retour inquiétant du syndrome de Kawasaki n’a pas manqué de préoccuper de nombreux parents partout dans le monde. Fin avril, des services de réanimation pédiatrique en Île-de-France ont appelé à la vigilance des autorités sanitaires, suivis par les sociétés savantes, le Groupe francophone de réanimation et urgences pédiatriques, ainsi que la Société francophone de rhumatologie et de médecine interne pédiatrique qui ont alerté les professionnels de santé.

Par ailleurs, France 24 révèle qu’une étude publiée sur The Lancet a indiqué qu’en deux mois, le nombre d’enfants souffrant de maladies similaires au syndrome de Kawasaki dans la ville de Bergame était équivalent au nombre de cas cumulés ces 5 dernières années dans la ville italienne.

Qu’est-ce que la maladie de Kawasaki ?
La maladie de Kawasaki est une maladie de nature inflammatoire aiguë qui concerne particulièrement les enfants âgés de moins de 5 ans. C’est en réalité une vascularite fébrile liée à un dysfonctionnement immunitaire.

Si elle est diagnostiquée et prise en charge suffisamment tôt, elle peut être traitée sans complications. Son traitement nécessite généralement une hospitalisation de l’enfant en question. Toutefois, de graves complication cardiaques peuvent en résulter si elle n’est pas traitée correctement ou à temps et elle peut se compliquer d’anévrismes coronaires dans 25 à 30% des cas. Elle constitue par ailleurs la première cause de cardiopathies acquises chez les enfants.

Quel lien avec le coronavirus ?
Interrogé par France 24, le docteur Lorenzo D’Antiga, directeur de l’unité pédiatrique de l’hôpital Papa Giovanni III de Bergame et co-auteur de l’étude citée plus haut, pense avoir trouvé une réponse. Selon lui, “Les patients présentaient, dans la grande majorité des cas, tous les symptômes classiques associés au syndrome de Kawasaki, ce qui ne laisse guère de doute”. Des affirmations qui tranchent néanmoins avec la prudence adoptée à l’égard de cette maladie par les autorités sanitaires de nombreux pays.

En effet, le Centre de prévention des maladies aux Etats-Unis préfère employer le terme “syndrome multi-inflammatoire chez l’enfant” au vu des doutes qui subsistent encore par rapport à cette maladie rare et mal comprise, peut-on lire sur France 24. Jon Cohen, spécialiste des maladies infectieuses au Royaume-Uni, rejoint également l’avis du Dr d’Antiga, mais précise qu’une “association ne signifie pas lien de cause à effet en sciences”.

En France, le professeur Stéphane Dauger, chef du service de réanimation pédiatrique de l’hôpital Robert-Debré, opte lui aussi pour la prudence. “ La corrélation avec le Covid-19 existe, mais la relation directe et le mécanisme ne sont pas connus”, explique l’expert à nos confrères du Monde.

Les symptômes à connaître
Interrogé par cette même source, le professeur Pierre-Louis Léger de l’hôpital Trousseau indique en faisant référence aux cas d’enfants hospitalisés que “Le tableau clinique ressemble parfois au syndrome de Kawasaki, une maladie inflammatoire infantile dont les symptômes sont polymorphes, notamment cardiaques”. Parmi les signes détectés chez les enfants:

– Des douleurs abdominales
– Des vomissements
– Des diarrhées
– Une inflammation cardiaque
– Des éruptions cutanées
– De la fièvre
– Un fort syndrome inflammatoire

Nos confrères de Doctissimo notent également d’autres symptômes associés à la maladie de Kawasaki, tels qu’une conjonctivite bilatérale, des ganglions cervicaux, des douleurs articulaires ou encore des maux de tête.

Si vous remarquez un ou plusieurs de ces symptômes chez votre enfant, il est primordial de contacter votre médecin traitant ou un numéro d’urgence selon la sévérité des symptômes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *