« Adieu petit ange » : une petite fille de 5 ans meurt du coronavirus un mois après avoir dit à ses parents qu’elle avait un mal de tête

« Adieu petit ange » : une petite fille de 5 ans meurt du coronavirus un mois après avoir dit à ses parents qu’elle avait un mal de tête

« Adieu petit ange » : une petite fille de 5 ans meurt du coronavirus un mois après avoir dit à ses parents qu’elle avait un mal de tête

Le coronavirus mortel ne cesse d’emporter des milliers de vies partout dans le monde. Cette fois-ci, il a emporté la vie d’une petite fille de 5 ans qui ne souffrait d’aucun problème de santé au préalable et qui s’était simplement plainte de maux de tête auprès de ses parents un mois avant son décès. La pauvre petite fille a malheureusement souffert d’une complication très rare liée au coronavirus qui a eu raison d’elle, laissant ses parents dévastés par la mort subite de leur petite fille. Cette triste histoire nous est relayée par nos confrères de abcNews.

Au Michigan, une petite fille de 5 ans est décédée d’une complication rare du coronavirus après s’être plainte à ses parents, LaVondria et Ebbie, de maux de tête un mois auparavant. Sa maman, officière de police, et son papa, sapeur-pompier, ont tout fait pour la sauver mais ont été dans l’obligation de dire au revoir à leur petit ange qui s’est éteinte après avoir passé deux semaines sous respirateur artificiel.

En mars dernier, la petite Skylar a commencé à se plaindre de forts maux de tête, qui n’ont pas pu être soulagés par les médicaments antidouleurs courants. Ses parents ont alors décidé de l’emmener voir un médecin qui a découvert qu’elle souffrait d’une angine. Le médecin a donc renvoyé la petite fille chez elle avec une prescription d’antibiotiques.

Toutefois, ces antibiotiques se sont avérés inutiles et la petite Skylar a pleuré de douleur pendant toute la nuit : “Elle a pleuré toute la nuit en disant que son mal de tête ne voulait pas partir”, a raconté sa maman.

Ses parents ont donc décidé de rappeler le médecin : “Nous avons rappelé le médecin, et il nous a dit qu’il fallait attendre 48 heures pour que les médicaments fassent effet, et qu’il fallait donc être patient, mais elle pleurait tellement, et j’ai dit à mon mari qu’on devait l’emmener aux urgences parce que je ne savais pas quoi faire d’autre”, a expliqué LaVondria.

Ainsi, les parents inquiets ont emmené Skylar aux urgences de l’hôpital Beaumont où la petite fille fut testée pour le coronavirus et ses résultats se sont avérés positifs, ce qui expliquait selon les médecins ses maux de tête et sa fièvre légère.

Une complication très rare
La petite a pu quitter l’hôpital en l’espace d’un jour, mais a dû y revenir seulement quelques heures plus tard : “Nous sommes retournés aux urgences à l’hôpital Beaumont parce que j’ai remarqué que mon mari toussait et avait du mal à respirer,” a décrit LaVondria. “Skylar et moi sommes restées dans la voiture, mais elle a soudainement recommencé à se plaindre de maux de tête et elle a vomi”, a-t-elle poursuivi.

La maman de Skylar a dit avoir enroulé sa fille dans une couverture car elle avait des frissons et une fièvre d’à peu près 38 degrés C°. La petite s’est ensuite mise à convulser.

“Je lui ai dit : Skylar, regarde ton papa, Skylar, regarde ton papa”, a raconté son papa. “Elle a arrêté de convulser et sa mère et moi nous nous sommes rués vers les urgences”, a-t-il complété.

La petite Skylar a immédiatement été admise à l’unité pédiatrique de soins intensifs où les médecins ont découvert qu’elle souffrait en réalité d’une méningite, considérée comme étant une rare complication du coronavirus.

Une réelle tragédie
“Je lui chuchotais à l’oreille : Skylar, lève le pied. Penses-y très fort et lève le pied. Et, avec mon assistance, elle y est arrivée”, a raconté sa maman.

Après avoir passé deux semaines sous respirateur artificiel, la petite Skylar a malheureusement rendu l’âme. Sa maman a raconté que l’état de leur petite fille ne s’améliorait pas et que les médecins leur avaient dit qu’elle était probablement en état de mort cérébrale.

“Nous savions qu’elle ne nous reviendrait pas”, a confié la maman à Detroit News. Malheureusement, la petite fille de 5 ans n’a plus jamais ouvert les yeux, laissant derrière elle des proches dévastés par sa perte.

Reconnaître les premiers symptômes du coronavirus
Afin de limiter tout risque de complication, il est important de savoir reconnaître les premiers signes d’une infection à coronavirus. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, il faut être particulièrement vigilant en cas de :

– Fièvre ;
– Fatigue
– Toux sèche ;
– Douleurs ;
– Congestion nasale ;
– Écoulement nasal ;
– Maux de gorge ;
– Diarrhée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *