Beyonce demande justice pour le meurtre raciste de Breonna Taylor

Beyonce demande justice pour le meurtre raciste de Breonna Taylor

Beyonce demande justice pour le meurtre raciste de Breonna Taylor

La chanteuse américaine, Beyoncé ne reculera devant rien en ce qui concerne la lutte contre le racisme aux États-Unis. La star a profité du tollé généré après la mort de George Floyd, pour poser un pas géant.

Elle demande justice à Breonna Taylor, une Afro-américaine tuée par balles par des policiers il y a trois mois.L’icône de la musique de Lemonade, âgée de 38 ans, a publié une lettre qu’elle a écrite au bureau du procureur général Daniel Cameron dans le Kentucky, le dimanche 14 juin alors que les manifestations mondiales dénonçant le racisme systémique et la brutalité policière font rage.

Beyoncé veut que une justice soit rendue à cette jeune ambulancière noire de 26 ans, tuée à son domicile par des policiers qui s’étaient trompés de cible.

«Cela fait maintenant plus de trois mois que les membres du service de police du métro de Louisville (LMPD) ont tué Breonna Taylor. Des officiers en civil sans mandat ont frappé de force dans son appartement, où elle dormait et n’était pas armée.

Quelques instants plus tard, la les officiers ont tiré plus de vingt coups de feu dans la maison de Breonna Taylor, la frappant au moins huit fois.

Alors que la “loi de Breonna” a été adoptée à Louisville et qu’une législation fédérale a été introduite qui interdira les mandats d’interdiction de frappe, ces petits pas dans la bonne direction sont des rappels douloureux.

Breonna Taylor ou sa famille n’ont toujours pas rendu justice. Ne laissez pas cette affaire tomber dans le vide d’action après une terrible tragédie.

À chaque mort d’un Noir entre les mains de la police, il y a deux vraies tragédies: la mort elle-même, l’inaction et les retards qui la suivent. C’est votre chance de mettre fin à ce modèle.

Prenez des mesures rapides et décisives pour charger les officiers. Les prochains mois ne peuvent pas ressembler aux trois derniers», a écrit Beyoncé.En effet, Breonna Taylor, a été tuée le 13 mars 2020 pendant l’exécution d’un mandat de perquisition.

La police, sans frapper, entra dans l’appartement de l’Afro-américaine à Louisville, Kentucky.Des coups de feu ont été échangés entre le petit ami de Taylor, Kenneth Walker, et les officiers.

Walker a dit qu’il croyait que les officiers étaient des intrus. Dans ces échanges de tirs, Breonna Taylor a reçu au moins huit balles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *