Ce qui va arriver tôt ou tard aux filles qui avalent le sperme

Ce qui va arriver tôt ou tard aux filles qui avalent le sperme

Ce qui va arriver tôt ou tard aux filles qui avalent le sperme

La réponse avec le Dr Sylvain Mimoun, gynécologue-andrologue-psychosomaticien :

“Avaler le sperme comporte des risques. Mais tout dépend de ce qu’il y a dans le sperme. Le vrai risque est infectieux. Beaucoup de germes peuvent se trouver dans le sperme, que ce soit le chlamydiae, ou des germes qui peuvent entraîner des infertilités… Le virus du sida est un virus très fragile qui s’élimine facilement. Mais il ne faut pas qu’il soit en contact avec une lésion à l’intérieur de la bouche. Ce n’est pas le sperme dans la bouche ou dans l’œsophage qui va entraîner des problèmes, mais s’il y a une infection avec des plaies il y a des risques.
Lire aussi : Test vaccin du coronavirus en Afrique: Nouveau rebondissement en Côte d’Ivoire

Le sperme contient les spermatozoïdes, qui ne représentent qu’1% du volume total, le liquide séminal produit par les vésicules séminales (65-70%), dans lequel on trouve du sucre, le fructose et des protéines, les sécrétions produites par la prostate (15-20%), par les anses épididymo – déférentielles (10-12%) et enfin le liquide sécrété par les glandes de Cowper (4-5%), des glandes situées sous la prostate, qui sont responsables du liquide pré-éjaculatoire.

Le sperme contient des sucres comme le fructose (qui nourrit les spermatozoïdes), des protéines, des phosphatases alcalines (prostate), des carnitines (épididyme), des minéraux tels que le zinc, le citrate, de l’hormone de croissance, des cellules épithéliales et des globules blancs. Le pH du sperme est situé entre 7,2 et 7,8 (légèrement alcalin).

Le sperme a habituellement une couleur blanchâtre, transparente ou un peu jaune. Cette couleur est variable selon les hommes et les moments car les proportions des différents composants du sperme peuvent varier. En cas de rapports fréquents, le sperme peut devenir plus transparent et sa quantité est moins grande. Le sperme peut être jaune, sans que cela soit pathologique : cette couleur s’expliquant par l’oxydation d’une spermine, une protéine responsable de l’odeur du sperme.

Devant tout changement de couleur, il est conseille d’en parler à son médecin afin de planifier une spermoculture qui vérifiera l’absence d’infection et de germes. Le recueil de sperme se fait à domicile dans un flacon, qui sera ensuite déposé au laboratoire.

Ainsi le sperme prend parfois une coloration rouge, ce qui traduit habituellement la présence de sang. Inquiétant pour l’homme, c’est le plus souvent sans gravité et se soigne tout seul. Un vaisseau, au niveau des vésicules séminales produisant le liquide séminal, peut se rompre (suite à une infection ou un traumatisme par exemple). Ou dans un contexte de fièvre, une prostatite peut être évoquée. Chez l’homme âgé, il faut systématiquement vérifier qu’il n’y a pas de cancer de la prostate, car le sang dans le sperme peut être sa première manifestation. Les examens complémentaires réalisés seront une analyse d’urines, une spermoculture, un toucher rectal.

Le parcours du sperme
Les spermatozoïdes sont fabriqués par les testicules (92 jours), ils passent dans l’épididyme où la queue des flagelles est formée, puis dans le canal déférent, les canaux éjaculateurs. Ils se mélangent ensuite au liquide séminal produit par les vésicules séminales où le sperme est stocké, puis aux sécrétions de la prostate.

Le liquide d’homme est ensuite éjaculé par l’urètre. En quelques secondes, ils sont dans le vagin où ils ne peuvent survivre que quelques heures du fait de l’acidité vaginale. S’il n’y a pas d’ovule à féconder, les spermatozoïdes peuvent stagner dans la glaire au niveau du col de l’utérus, jusqu’à 72 heures (1 à 5 jours) avant de féconder l’ovule.

L’odeur et la consistance du liquide d’homme
Tous les spermes n’ont pas le même goût, ni la même odeur, qui sont déterminés par les différentes protéines qui le composent. L’alimentation a également un effet sur l’odeur et un changement de l’alimentation a donc un effet, on dit que les végétariens ont une odeur de sperme plus douce. L’odeur peut rebuter certaines femmes, un facteur psychologique peut les influencer lorsque le pénis est associé à l’urine et à la saleté.

Une consistance variable

Au moment de l’éjaculation, le liquide d’homme a une consistance un peu épaisse, qui se liquéfie dans les 30 minutes afin de faciliter la progression des spermatozoïdes dans le vagin, vers l’ovule. Le sperme a une consistance liquide, plus ou moins fluide ou épais d’une fois à l’autre (suivant les proportions du liquide séminal et des sécrétions prostatiques du sperme). Il peut aussi contenir des grumeaux, sans que sa qualité ne soit affectée. Mais cela peut témoigner d’une infection, qui nécessite une spermoculture.

En cas d’éjaculation fréquente, le sperme devient plus transparent et plus liquide car le corps n’a pas le temps de reconstituer un liquide d’homme aussi épais et plus opaque. Après quelques jours d’abstinence, le sperme redevient épais est opaque. Si un changement de consistance est récent, une spermoculture peut être prescrite à la recherche d’une infection.

“Avec le papillomavirus il y a un risque de cancer des amygdales et de toute la zone concernée. Le sperme en lui-même n’est pas dangereux mais ce qu’il y a à l’intérieur peut l’être.”

Rejoignez Echobuzzweb sur Facebook pour plus d’Infos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *