Coronavirus en Côte d'Ivoire: L’Ambassadeur de Chine pique une crise de colère.

Coronavirus en Côte d’Ivoire: L’Ambassadeur de Chine pique une crise de colère.

Coronavirus en Côte d’Ivoire: L’Ambassadeur de Chine pique une crise de colère.

Depuis quelques jours, le gouvernement ivoirien multiplie les mesures de prévention en vue de freiner la propagation de la pandémie du Coronavirus et protéger les populations. L’Ambassade de Chine en Côte d’Ivoire n’est pas contente du traitement infligé par certains badauds à des ressortissants chinois résidant sur le territoire ivoirien, particulièrement à Abidjan.

Lire aussi : « Je dois perdre ma virginité avant que le coronavirus ne nous tue tous », martèle une actrice nigériane

Déclaration du porte-parole de l’Ambassade de Chine en Côte d’Ivoire relative à la stigmatisation de la Chine à cause de l’épidémie du nouveau coronavirus.

Ces derniers jours, plusieurs ressortissants chinois vivant en Côte d’Ivoire ont fait remarquer que certains d’entre eux ont été la cible des agressions verbales discriminatoires à Abidjan ainsi qu’à plusieurs endroits à l’intérieur du pays, en raison de leur nationalité chinoise.

Certaines personnes ont qualifié le nouveau coronavirus de “virus chinois” et les citoyens chinois de “nouveau coronavirus”. D’autres ont même prétendu que c’était des Chinois qui ont amené le coronavirus en Côte d’Ivoire.
Lire aussi : «L’infirmière la plus sexy du monde» donne chaud aux internautes en dévoilant son corps dans un petit bikini bleu

Quelques médias ivoiriens ont aussi émis des commentaires similaires erronés. Ce genre de propos et de comportement a créé de l’inquiétude chez certains Chinois résidant en terre ivoirienne, qui craignent une escalade de ce type d’agressions discriminatoires qui pourraient porter atteinte à la sécurité de leur personne et de leur bien.

“La Chine continentale n’a enregistré aucun nouveau cas d’infection…”
Quant à l’origine du virus, c’est une question scientifique qui nécessite une évaluation scientifique et professionnelle. L’Organisation mondiale de la Santé et la communauté internationale s’opposent clairement à la stigmatisation via l’association du virus avec des pays et régions spécifiques.

Nous avons remarqué que les autorités, les principaux médias, les professionnels de la santé et la grande majorité des populations ivoiriens ont suivi l’avis de l’OMS en appelant le nouveau coronavirus le COVID-19.

Nous espérons qu’on refuse de se laisser induire en erreur par des propos stigmatisants faits par une petite poignée de politiciens occidentaux conduits par des desseins inavoués.

Depuis l’explosion de cette épidémie, les mesures de contrôle et de prévention prises par le gouvernement chinois, qui sont les plus complètes, les plus radicales et les plus vigoureuses, ainsi que les importants sacrifices consentis par le peuple chinois pour endiguer la propagation de l’épidémie ont produit des effets positifs notables et apporté une contribution considérable à la santé publique mondiale.

Aujourd’hui, la situation de la prévention et du contrôle de l’épidémie à l’intérieur de la Chine continue de s’améliorer. La Chine continentale n’a enregistré aucun nouveau cas d’infection confirmée local le 20 mars, et ce depuis 3 jours consécutifs.

La Chine doit désormais relever les sérieux défis liés au risque d’importation de cas infectés. Nous avons noté que jusqu’au 20 mars, la Côte d’Ivoire a enregistré au total 14 cas confirmés dont 12 cas importés, parmi lesquels aucun cas ne provient de la Chine.

“L’Ambassade de Chine a offert un don de 1500 masques à l’Institut National de l’Hygiène Publique”
Les maladies infectueuses constituent un défi commun pour l’humanité. Face à l’épidémie au nouveau coronavirus, les différents pays du monde doivent réagir en solidarité.

Au moment crucial de la lutte chinoise contre l’épidémie, le gouvernement et le peuple de la Côte d’Ivoire ont exprimé leur ferme soutien et envoyé un don en matériels à la Chine. Nous ne l’oublierons jamais.

“Vous me donnez une pêche, je vous rends un jade blanc pour l’amitié.” Ceci est la vertu traditionnelle chinoise qui redonne toujours plus pour remercier l’autre de sa gentillesse.

Bien que confrontée à de sérieux défis liés au risque d’importation de l’épidémie, la Chine s’est déjà mise en actions pour apporter son aide et son soutien à la partie ivoirienne au mieux de ses capacités.

Le 19 mars, l’Ambassade de Chine a offert un don de 1500 masques à l’Institut National de l’Hygiène Publique de Côte d’Ivoire. Des entreprises chinoises envisagent également d’offrir une série de dons en kits de dépistage au gouvernement ivoirien.

Le gouvernement chinois va offrir une série de dons en matériels de prévention médicale au gouvernement de Côte d’Ivoire. Nous appelons donc tout le monde à dire non à la discrimination, et oui à la solidarité entre les peuples chinois et ivoirien, car unis, nous vaincrons!

Le 21 mars 2020

Rejoignez Echobuzzweb sur Facebook pour plus d’Infos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *