Coronavirus: la fille de Booba confectionne des masques "pour les hôpitaux"

Coronavirus: la fille de Booba confectionne des masques “pour les hôpitaux”

Coronavirus: la fille de Booba confectionne des masques “pour les hôpitaux”

Le rappeur a publié une vidéo de la fillette en train de confectionner des masques en tissu, à envoyer aux hôpitaux.
Booba a publié mercredi une nouvelle vidéo sur les réseaux sociaux. Cette fois, il n’est pas question d’octogone ni de l’aéroport d’Orly: on y voit sa fille, assise devant des bouts de tissus, prête à confectionner des masques “pour les hôpitaux”.
Lire aussi : COVID-19: Cristiano Ronaldo vole au secours hôpitaux portugais

Booba est installé à Miami avec sa compagne et ses enfants, où la population est appelée à ne pas sortir pour enrayer l’épidémie. Sur la vidéo, la petite fille apparaît dans un atelier de fortune où plusieurs personnes sont en train de fabriquer des masques:

“Que fais-tu?” lui demande la personne qui filme, que l’on devine être sa mère Patricia Vinces. “Des masques”, répond Luna. “Pour qui?” – “Pour les hôpitaux”.
Lire aussi : « Je dois perdre ma virginité avant que le coronavirus ne nous tue tous », martèle une actrice nigériane

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Fabrication de masques pour les hôpitaux… 🦠❌🤝 #restonsconcentrés #cestlaguerrefaisonsla #restonscheznous #cestmieuxquelestranchées 🏴‍☠️

Une publication partagée par boobaofficial (@boobaofficial) le

Les masques, une question cruciale
La caméra survole alors le reste de l’atelier, où plusieurs personnes s’affairent devant des machines à coudre, avant de se poser sur une boîte en carton dans laquelle apparaissent de nombreux masques déjà cousus, avec doublure, prêts à l’emploi.
Lire aussi : Les prédictions de Nostradamus pour 2020 sont troublantes et font froid dans le dos

La question des masques est au centre de la lutte contre le coronavirus. En France, le personnel soignant déplore de ne pas en recevoir en quantité suffisante. “Nous étions un pays hélas pas préparé du point de vue des masques et des équipements de protection, en raison d’une décision prise il y a neuf ans”, a reconnu le ministre de la Santé Olivier Véran jeudi soir.

Rejoignez Echobuzzweb sur Facebook pour plus d’Infos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *