Coronavirus : plus de 131 000 morts dans le monde

Coronavirus : plus de 131 000 morts dans le monde

Coronavirus : plus de 131 000 morts dans le monde

L’Allemagne, la Belgique et le Luxembourg ont prolongé leurs confinements jusqu’au début de mai, avec certains assouplissements. Le port du masque y sera recommandé, et même obligatoire au Luxembourg.

Alors que l’épidémie causée par le coronavirus a officiellement infecté plus de deux millions de personnes dans le monde, et que Donald Trump a annoncé mardi la suspension de la contribution américaine à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), cette dernière a mis en garde, mercredi 15 avril, contre un « risque de résurgence » du virus en cas de relâchement.

En Europe, continent le plus touché – qui compte la moitié des cas diagnostiqués –, s’esquissent cependant de timides tentatives de déconfinement de la population.

Plus d’un million de cas de contamination ont été officiellement diagnostiqués en Europe, soit un peu plus de la moitié du total mondial, selon un comptage effectué par l’Agence France-Presse (AFP) mercredi matin.

Dans le monde, 2 029 917 cas et 131 319 morts ont été recensés. Avec plus de la moitié de cas de contaminations et les deux tiers des décès, l’Europe est le continent le plus touché par la pandémie. Ce nombre de cas ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations, de nombreux pays ne testant désormais plus que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

Les cinq pays européens les plus touchés, comptant officiellement près de 100 000 cas, sont :

l’Espagne (172 541 cas, 18 056 décès) ;
l’Italie (162 488 cas, 21 067 morts) ;
la France (143 303 cas, 15 729 décès) ;
l’Allemagne (127 584 cas, 3 254 morts) ;
le Royaume-Uni (98 476, 12 868 morts).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *