Coronavirus: Une infirmière retrouvée morte à son domicile après avoir traité des patients atteints de Covid-19

Coronavirus: Une infirmière retrouvée morte à son domicile après avoir traité des patients atteints de Covid-19

Coronavirus: Une infirmière retrouvée morte à son domicile après avoir traité des patients atteints de Covid-19

Alors que la pandémie de coronavirus continue de paralyser le monde, les héros et héroïnes du corps médical continuent de se battre pour nous. Seulement, il arrive que nos sauveurs soient eux-mêmes mis en danger en raison de l’absence d’équipement de protection adéquat. Ce fut le cas de Danielle DiCenso, une infirmière de 33 ans retrouvée morte chez elle après avoir travaillé avec des patients COVID-19 sans masque. Cette histoire tragique nous est relayée par Mirror.

Aux Etats-Unis, une infirmière de 33 ans a été retrouvée morte dans son salon par son mari suite à une infection au coronavirus. Selon son mari, la jeune femme avait été obligée de travailler avec des patients atteints du coronavirus sans masque de protection adéquat, ce qui lui aurait coûté la vie, laissant derrière elle un mari et un enfant de 4 ans, dévastés.

Une mort tragique
En allant rendre visite à sa femme qui s’était volontairement mise en quarantaine dans son salon suite à une infection au coronavirus, David DiCenso a découvert avec effroi le corps sans vie de sa bien-aimée dans le salon.

Infirmière itinérante, Danielle DiCenso faisait partie des héros et héroïnes qui se battent tous les jours et n’hésitent pas à risquer leur vie pour sauver celle des patients atteints du coronavirus.

Alors qu’elle travaillait à l’Unité de Soins Intensifs de l’hôpital général de Palmetto, la jeune infirmière qui est également maman d’un petit garçon, s’est retrouvée contaminée par le coronavirus après avoir pris soin des patients atteints du virus mortel sans masque de protection. Après que son test de dépistage du coronavirus se soit avéré positif, la jeune maman a décidé de s’isoler dans son salon pour éviter de contaminer sa famille.

Cependant, son état a malheureusement continué à se détériorer, avec une toux incontrôlable et une forte fièvre, jusqu’à ce qu’elle finisse par rendre l’âme seule dans son salon. Elle ne souffrait d’aucune maladie avant d’être contaminée par le coronavirus.

Le manque d’équipement médical à blâmer ?
David, le mari de Danielle, se dit très en colère contre l’hôpital de Palmetto en raison des conditions dangereuses dans lesquelles ils font travailler le corps médical.

“Je suis certain que ma femme serait toujours là si elle avait reçu l’équipement de protection adéquat”, s’est-il indigné.

Il a raconté que Danielle était arrivée à l’hôpital un jour pour découvrir qu’ils n’avaient pas de masque pour elle : “Ça lui a brisé le cœur de ne pas pouvoir travailler dans un endroit où elle pourrait se sentir en sécurité”, a-t-il décrit.

David a ajouté qu’il était désormais très inquiet au sujet des collègues de Danielle qui continuaient à travailler dans des conditions inadéquates et qui n’étaient pas suffisamment protégés contre le virus mortel :“Ces personnes sont en première ligne, c’est notre infanterie des temps modernes”.

Il a par ailleurs lancé un appel sur le compte Facebook de Danielle pour sensibiliser les gens aux risques auxquels est exposé le corps médical de l’hôpital de Palmetto. Selon lui, plusieurs messages échangés entre sa femme et ses collègues à l’hôpital démontreraient qu’ils n’étaient pas équipés correctement.

Il a également exprimé sa profonde tristesse pour son fils : “Je suis bouleversé. Mon fils de 4 ans n’aura pas de maman”, s’est-il lamenté.

L’hôpital dément sa responsabilité
A la souffrance et aux inquiétudes exprimées par la famille et les proches de Danielle, l’hôpital concerné a simplement répondu qu’ils fournissaient selon eux l’équipement de protection adéquat à leurs infirmières :

“Les infirmières reçoivent un équipement de protection personnel adéquat qui correspond aux lignes directrices du Center for Disease Control (CDC). Nous faisons tout pour limiter l’exposition du staff de notre hôpital”, a assuré Shelly Weiss, porte-parole de l’hôpital de Palmetto, en écrivant au DailyMail.

L’hôpital n’a fait aucune allusion à l’histoire tragique de Danielle et s’est contenté d’essayer de prouver qu’ils appliquaient bien les règles sanitaires préconisées : “Nous vérifions la température de tous les employés de notre hôpital, ils portent tous un masque en s’occupant des patients et ils sont tenus de nous avertir s’ils manifestent des symptômes”, a-t-elle ajouté.

Protégez-vous
La triste histoire de Danielle devrait servir de leçon au monde entier sur l’importance de la protection. En vous protégeant, vous protégez également votre famille et vos proches à la fois du coronavirus. Dans ce sens, il est primordial de respecter les règles d’hygiène et les gestes barrière préconisés par les experts de la santé et de vous mettre en quarantaine sans attendre en cas d’infection, tout en vous soignant.

Rejoignez Echobuzzweb sur Facebook pour plus d’Infos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *