Coronavirus : Une passagère chinoise qui tousse volontairement sur un agent de bord est violentée dans l’avion

Coronavirus : Une passagère chinoise qui tousse volontairement sur un agent de bord est violentée dans l’avion

Coronavirus : Une passagère chinoise qui tousse volontairement sur un agent de bord est violentée dans l’avion

Devenu une pandémie, le Coronavirus crée la panique dans le monde entier et pour cause, sa virulence, notamment lorsqu’il s’attaque à des personnes dotées d’un organisme fragile. A ce jour en France, il a enregistré 127 morts avec une augmentation de plus de 900 cas en une journée. Cette pandémie ne cesse de progresser et l’OMS parle de crise sanitaire mondiale majeure de notre époque, avec plus de 7000 morts recensés dans le monde. La psychose est à son paroxysme et la panique gagne du terrain. Dans ce sens, une vidéo relatant un incident à bord d’un avion de Thai Airways, relatif à une passagère, en témoigne. Un fait relayé par New York Post et The Sun
closevolume_off

Face au bilan alarmant des contaminations par le Covid-19, nombreux sont ceux qui se laissent emporter par l’épouvante de ce virus. Un climat d’anxiété règne dans le monde, incitant certaines personnes à adopter des comportements pour le moins irrationnels. C’est le cas d’une femme chinoise qui se trouvait à bord d’un avion de Thai Airways et dont la conduite inadmissible a poussé les agents de bord à l’immobiliser.

Le comportement déplorable de la passagère
Après l’atterrissage d’un avion de la compagnie de Thai Airways à l’aéroport international de Pudong, les passagers étaient obligés de se soumettre au règlement du dépistage du virus. Pour ce faire, les passagers à bord devaient supporter une attente de « sept heures » pour des mesures strictes de sécurité.

Mais une passagère ne pouvant plus supporter cette attente a commencé à perdre patience en agitant les bras et en faisant preuve d’agressivité. Elle a commencé alors à tousser délibérément sur un membre de l’équipage. Aussitôt, ce dernier a essayé de l’immobiliser en faisant appel à ses collègues pour l’aider à maitriser la dame au bord de l’hystérie.

Lire aussi : COVID-19: Cristiano Ronaldo vole au secours hôpitaux portugais

Ce comportement mal intentionné a déclenché une panique chez les passagers et une vidéo non vérifiée d’après le journal The Sun, a été capturée par l’un des passagers, qu’il a lancé sur YouTube.

Selon lui, la femme chinoise est devenue folle de rage à l’idée d’attendre plus de 7 heures dans l’avion et demandait à être libérée. Mais lorsque l’équipage lui a demandé d’attendre, elle a commencé à tousser d’une manière intentionnée sur un membre de l’équipage, en espérant qu’on allait l’évacuer de l’avion. Ce n’est que par la suite que la passagère a fini par se calmer et s’asseoir en attendant le dépistage.

La panique face au Coronavirus
La pandémie a créé un sentiment de terreur dans l’esprit des consommateurs. Outre la peur d’être contaminé, il y a également celle d’affronter la pénurie alimentaire poussant certains d’entre eux à se ruer vers les supermarchés pour s’approvisionner en grandes quantités, comme il est mentionné dans un article de France bleu. Pâtes, riz, conserves ou encore eau minérale, tout est acheté avec l’angoisse grandissante d’en manquer et préfèrent de ce fait garder des réserves à la maison. D’autres par contre, plus censés, estiment qu’il n’y a pas nécessité à dévaliser les supermarchés, puisqu’en continuant dans cette démarche c’est l’inverse qui se produira.

D’ailleurs, à l’heure actuelle, les professionnels de la grande distribution attestent que les grandes surfaces seront toujours approvisionnées d’une manière constante.

D’un autre côté, les masques et les gels désinfectants sont également en rupture de stock, depuis l’apparition du coronavirus. D’ailleurs, les prix ont grimpé en flèche dans certains points de vente. Dans ce contexte, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire s’est exprimé dans un article de L’EXPRESS, en précisant qu’il n’acceptait pas la moindre spéculation sur l’épidémie du coronavirus. Et d’affirmer qu’il tenait prêt un projet de décret permettant l’encadrement des prix.

Rejoignez Echobuzzweb sur Facebook pour plus d’Infos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *