Côte d’Ivoire: le pays enregistre son plus grand nombre de malades positifs au coronavirus

Côte d’Ivoire: le pays enregistre son plus grand nombre de malades positifs au coronavirus La Côte d’Ivoire a enregistré sa plus forte augmentation de patients de Coronavirus en une journée, le 19 juin 2020, 430 cas de Covid-19, pour un total de plus de 6 800.

En effet, “depuis une à deux semaines au moins, les taux de positivités enregistrés journalièrement sont les plus élevés depuis le début de la pandémie”, a relevé, la conseillère technique du ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Edith Kouassy, au point presse, sur la communication gouvernementale liée à la maladie coronavirus.

Selon elle, les taux de positivités dans le pays se situent aujourd’hui entre 17% et 41%, et sont largement au-dessus du taux moyen général de 15, 54% depuis les échantillons prélevés jusque-là. Un constat qui confirme ” la circulation très active du virus et en particulier au niveau communautaire et surtout le relâchement voire le manque d’adhésion des populations aux mesures sécuritaires et sanitaires “, soutiennent, les autorités sanitaires.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a alerté le monde, ce lundi, en précisant que la pandémie « continue de s’accélérer », car « le dernier million de cas a été signalé en seulement huit jours ».

« Il a fallu plus de trois mois pour que le premier million de cas soit signalé, le dernier million de cas a été signalé en seulement huit jours », a insisté le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, pendant une conférence virtuelle.

« Nous savons que la pandémie est bien plus qu’une crise sanitaire, c’est une crise économique, sociale et, dans de nombreux pays, politique. Ses effets se feront sentir sur des décennies », a-t-il ajouté.

Cette mise en garde très sérieuse survient alors que plusieurs pays ont entamé ou poursuivi leur déconfinement afin de relancer leurs activités économiques graduellement.

Tedros Adhanom Ghebreyesus avait déclaré que cette nouvelle phase était « dangereuse » et qu’il fallait faire preuve d’une grande prudence, car le virus continue « de se propager rapidement » et qu’il est toujours « mortel ».

Tedros Adhanom Ghebreyesus a aussi exhorté les gouvernements à se préparer à faire face à d’autres pandémies qui pourraient surgir de « n’importe quel pays à n’importe quel moment et tuer des millions de personnes parce que nous ne sommes pas préparés ».

« Nous ne savons pas où ni quand la prochaine pandémie se produira, mais nous savons qu’elle aura un impact terrible sur la vie et l’économie mondiales », a-t-il prévenu.

Jusqu’à maintenant, le nouveau coronavirus a fait au moins 8 975 776 malades dont 468 724 morts dans le monde. Les États-Unis sont les plus touchés avec plus de 2,2 millions de cas confirmés et plus de 119 000 décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *