Côte d’Ivoire : voici enfin l’immense fortune laissée par DJ Arafat, dévoilée par son notaire

Côte d’Ivoire : voici enfin l’immense fortune laissée par DJ Arafat, dévoilée par son notaire

Côte d’Ivoire : voici enfin l’immense fortune laissée par DJ Arafat, dévoilée par son notaire

Le notaire en charge des affaires de DJ Arafat vient de révéler les biens et la somme que l’artiste a laissé avant de mourir. À partir de cet instant, une question est sur toutes les lèvres : à qui revient cet héritage ?

Selon les estimations du notaire, l’artiste du coupé décalé DJ Arafat aurait laissé une fortune de près de 2,5 millions d’euro, soit environ 2 milliards de FCFA. Selon les documents enregistrés , cette fortune couvre une porsche Panamera d’une valeur estimée à 105 millions de FCFA , une Chevrolet Camaro de 50 millions , une Mercedes série protégé de 45 millions FCFA , 3 motos , dont chacune est estimée à 3 millions FCFA , ainsi qu’un immeuble ( R+1) encore en construction.

Cette somme annoncée n’est fondée que sur les propos du notaire. Toutefois, il est évident que DJ Arafat ait laissé assez d’argent pour subvenir au besoin de la famille. Et pourtant, il y a à peine une semaine son ami l’homme Saga parlait d’un revenu de 100 millions FCFA par an pour l’artiste. Ce qui sous-entend qu’il n’avait pas grand chose avant sa mort.

La mère de du daishikan, Tina Glamour n’a jamais caché son intérêt pour les biens de son fils. Il y a aussi sa femme Carmen Sama et d’autres enfants du défunt.

Ange Didier Houon est né le 14 octobre 1985 en Côte-d’Ivoire. Il est lefils de Tina Glamour, artiste ivoirienne connue pour un style osé et provocant. il se surnomme ainsi en hommage au dirigeant palestinien Yasser Arafat. Il effectue se débuts dans les fameux maquis de Treichville, quartier chaud d’Abidjan.

Le titre « Jonathan » en 2003 apporte à il une première reconnaissance dans le mouvement coupé-décalé. Il se rend alors à deux reprises en France pour des spectacles, et décide en 2005 de rester dans l’hexagone malgré l’expiration de son visa. DJ Arafat est finalement interpellé, puis placé en centre de rétention avant d’être renvoyé en Côte-d’Ivoire.

DJ Arafat s’associe alors avec Debordeaux Leekunfa dit Debordo DJ, avec qui il crée le style kpangor. Ce dérivé du coupé-décalé rencontre un large succès, tout particulièrement en Afrique francophone. il se spécialise également dans des freestyles à l’ivoirienne, dénommés attalakus. Cette période s’achève en septembre 2009, DJ Arafat décidant alors de reprendre son destin en solo.

Influencé par le crunk et Lil Wayne en particulier, DJ Arafat fait alors évoluer son style. Friand de surnoms et autres alliasses, il se fait également appeler Yoroboh 5500 voltes et l’Apache 8500 voltes. Ces surnoms brocardent allègrement les problèmes de distribution d’électricité, endémique en Côte-d’Ivoire. Encore peu connu en Europe, DJ Arafat présente son nouveau style avec Gladiator sorti en 2010.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *