Covid -19: Confiné, ce qu’Hamed Bakayoko a fait pour Abobo

Hamed Bakayoko, ministre d’Etat, ministre de la Défense, a été testé positif au coronavirus. C’est le maire de la commune d’Abobo lui-même qui a livré l’information dans une publication sur les réseaux sociaux. Il est donc entré en confinement sur instruction de son médecin. Depuis son lieu de confinement, Hambak, comme on le surnomme, a décidé de soulager les populations de sa municipalité face à la crise du covid -19.

Hamed Bakayoko soulage les populations d’Abobo

La Côte d’Ivoire, à l’instar de plusieurs autres pays du monde entier, est frappée par la pandémie du coronavirus. Le pays compte, à la date du mardi 14 avril 2020, 638 cas confirmés, 114 personnes guéries et 6 décès.

Malheureusement, le covid -19 n’a pas épargné le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko. En effet, l’ex-ministre de l’Intérieur a lui-même annoncé avoir été contaminé par le coronavirus.

“Ce lundi 6 avril 2020, j’ai été déclaré positif au test du covid -19 suite à un prélèvement effectué hier dimanche”, a écrit le maire de la commune populaire d’Abobo sur son compte Twitter.

Il a aussi annoncé que “bien que ne présentant aucun signe de la maladie”, le médecin lui a prescrit un confinement auquel il s’est soumis.

À l’annonce de la nouvelle, des voix se sont élevées pour souhaiter un prompt rétablissement à l’ex-adversaire de Koné Tehfour aux municipales d’octobre 2018.

Cependant, des internautes ont trouvé que tout ceci répondrait à un calcul politicien. Dans tous les cas, Hamed Bakayoko a entamé un confinement qui l’a éloigné de ses administrés.

Mais nous apprenons auprès d’une source proche du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), la coalition au pouvoir, que le ministre de la Défense a décidé de soulager la population d’Abobo.

“En auto-confinement, le ministre Hamed Bakayoko qui a contracté le Covid-19, pense à ses administrés. Il a fait don de vivres aux populations de sa commune, c’est une délégation qu’il a envoyée vers les habitants d’Abobo”, a-t-on appris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *