Covid-19 : le continent Africain face à la pandémie ce jeudi 4 juin

Covid-19 : le continent Africain face à la pandémie ce jeudi 4 juin

Covid-19 : le continent Africain face à la pandémie ce jeudi 4 juin

L’Afrique comptait ce jeudi 4 juin 163 599 cas confirmés de coronavirus. Le Covid-19 a déjà coûté la vie à 4 611 personnes sur le continent, selon le Centre africain de prévention et de contrôle des maladies. Les pays les plus touchés par l’épidémie sont l’Afrique du Sud, l’Egypte, le Nigeria et l’Algérie.

Pour l’Africa CDC, l’Afrique doit tripler le nombre de ses tests

John Nkengasong, directeur du Centre africain de prévention et de contrôle des maladies (Africa CDC), estime que l’Afrique doit tripler le nombre de ses tests pour le Covid-19, afin d’avoir « une longueur d’avance sur le virus ». Jusqu’à présent, le continent a conduit 3,4 millions de tests, mais le responsable a indiqué lors d’une conférence de presse ce jeudi vouloir voir passer ce chiffre à 10 millions « dans les deux à trois mois ».

En moyenne, l’Afrique teste 1 700 personnes pour un million d’habitants, bien loin des 37 000 tests pour un million d’habitants en Italie, par exemple. Certains pays font face à une pénurie de matériels, comme l’Afrique du Sud. « Le monde entier se débat pour obtenir les kits de laboratoire, et c’est dans cette impasse que nous nous trouvons en ce moment », déplore la ministre de la Santé Zweli Mkhize. John Nkengasong a toutefois indiqué qu’une plateforme mise en place pour aider le continent africain à lutter contre le Covid-19 a permis de sécuriser 15 millions de tests par mois pour les six prochains mois. Le plan de lutte contre le coronavirus de l’Africa CDC comprend également le déploiement d’un million de membres du personnel de santé et la formation de 100 000 soignants.

Le gouvernement sénégalais annonce un allègement des restrictions dans un contexte tendu

Le ministre sénégalais de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, a annoncé ce jeudi matin l’allègement du couvre-feu dans le pays, qui est désormais en vigueur entre 23h et 5h du matin, au lieu de 21h à 5h. Le gouvernement a également décidé de rétablir les transports entre les différentes régions. Les restaurants et les salles de sport peuvent rouvrir, mais pas les bars ni les plages. Concernant le trafic aérien, une reprise progressive des vols est prévue à partir du 15 juin.

Les restrictions imposées sur le territoire sénégalais étaient de plus en plus contestées. Mercredi soir et pour la seconde nuit consécutive, des manifestations parfois violentes ont éclaté dans plusieurs villes du pays contre le couvre-feu instauré le 23 mars pour endiguer la pandémie. Hier soir, la capitale Dakar était également concernée par ce mouvement de protestation. Plus de 200 personnes ont été interpellées. Le Sénégal enregistre officiellement 4 021 cas de contaminations et 45 décès du Covid-19.

La région du Cap en Afrique du Sud décide de ne tester que les plus de 55 ans

En Afrique du Sud, la province du Cap-Occidental a annoncé qu’elle ne testerait désormais que les personnes de 55 ans et plus et le personnel soignant, à cause du manque de kits de dépistage. Selon le Premier ministre de la province, Alan Winde, 27 000 échantillons sont en attente d’être analysés, augmentant ainsi le délai de délivrance des résultats des tests. D’après lui, cette mesure permettra aux personnes les plus à risque d’obtenir les conclusions de leur dépistage plus rapidement. « Ce que nous disons, c’est que si vous êtes en bonne santé, essayons d’économiser un test, sauf en cas d’extrême nécessité », avance Alan Winde. La région du Cap-Occidental concentre la majorité des cas de coronavirus dans le pays, avec 24 657 cas sur les 37 525 cas confirmés au niveau national. pandémie

Deux policiers kényans sont accusés de meurtres

Au Kenya, deux policiers sont poursuivis pour homicide après une enquête de l’autorité indépendante de surveillance de la police (IPOA) sur les violences policières lors du couvre-feu. Le premier est accusé d’avoir tiré sur un garçon de 13 ans qui était sur son balcon alors que les forces de l’ordre étaient en opération pour faire respecter les restrictions en place. Le second est suspecté d’avoir tué un professeur alors qu’il se rendait sur les lieux d’un cambriolage. L’office de surveillance de la police a également cité quatre autres policiers qui seront prochainement poursuivis pour avoir agressé un homme à Garissa, dans l’est du pays. Au total, depuis le 25 mars et l’instauration des mesures restrictives pour limiter la propagation du coronavirus au Kenya, 15 personnes ont été tuées, et 31 ont été blessées. L’IPOA a reçu 87 plaintes contre des membres de la police. pandémie

Un représentant de l’OMS rappelle à l’ordre les Ivoiriens

En Côte d’Ivoire, le nombre de cas de Covid-19 ne cesse de croître. La barre des 3 000 cas a été franchie en début de semaine et 35 personnes sont mortes depuis le début de la pandémie. Mais à Abidjan, les mesures barrières sont peu respectées. Le Dr Jean-Marie Vianny Yameogo, représentant de l’OMS dans le pays, a observé depuis le début du déconfinement un relâchement de la part de la population dans le respect des mesures de distanciation sociale. « Il n’y a que très peu de gens, moins de 50% de la population, qui porte un masque dans les lieux publics. C’est très préoccupant », regrette-t-il. Le représentant de l’OMS s’inquiète des conséquences que pourrait avoir ce non-respect des gestes barrières sur la propagation du virus dans le territoire. « Cela veut dire que nous ne pourrons pas arrêter la transmission communautaire et nous devons nous attendre à beaucoup plus de cas, tant dans la région d’Abidjan, qui est la plus affectée, que dans le reste du pays », s’inquiète-t-il.

Plus de 400 migrants attendent de pouvoir débarquer dans un port européen

425 migrants, secourus ces dernières semaines en Méditerranée, sont actuellement bloqués en mer dans les eaux internationales au large de l’île de Malte. A cause de l’épidémie de coronavirus, Malte refuse de les accueillir. Ils sont retenus, pour certains depuis plus d’un mois, sur quatre bateaux habituellement utilisé pour des croisières touristiques. pandémie

Malte et l’Italie ont fermé leurs ports début avril en raison de l’épidémie mondiale. Les bateaux ne peuvent donc pas débarquer sur le sol européen. La Commission européenne a appelé hier les Etats membres à la « solidarité » et à la « responsabilité collective ». De son côté, l’ONG SOS Méditerranée dénonce « une spirale de chaos et de mort qui se développe ». Car depuis début mai, les opérations civiles de sauvetage ont cessé. Pourtant, les associations alertent sur l’augmentation des départs de migrants en provenance de Libye.

Des affrontements éclatent à Tamatave, foyer de l’épidémie à Madagascar

A Madagascar, des affrontements entre les forces de l’ordre et les habitants des quartiers d’Anjoma et d’Androranga ont eu lieu mercredi après-midi et dans la soirée dans la grande ville portuaire de Tamatave, dans l’est du pays. Selon des habitants, les émeutes ont éclaté après que la police a tabassé un homme qui refusait de rentrer chez lui et de respecter le confinement. Contactée, la police de la ville explique que la responsabilité des policiers n’est pas confirmée et qu’une enquête sera ouverte. L’homme blessé était hier soir à l’hôpital. Les affrontements, avec des jets de pierres, pneus brûlés et barrages du côté des habitants et tirs de gaz lacrymogènes du côté des forces de l’ordre pour disperser la foule, ont pris fin en début de soirée, précisent la police et des journalistes sur place. Environ 400 éléments des forces de l’ordre de la capitale, Antananarivo, avaient été envoyés dans cette ville la semaine dernière pour faire respecter les mesures sanitaires. Tamatave compte le plus grand nombre de cas de Covid- 19 à Madagascar. pandémie

Des tests obligatoires pour les personnes enfreignant le couvre-feu au Liberia

Francis Kateh, vice-ministre de la Santé au Liberia, a annoncé mercredi que toutes les personnes enfreignant le couvre-feu en vigueur pour endiguer la pandémie de coronavirus seraient soumises à des tests obligatoires. Leurs permis de conduire vont également être saisis. Le gouvernement indique que de nouveaux centres de dépistage sont en train d’être déployés dans le pays, notamment dans certaines écoles de la capitale Monrovia. Le Liberia recense à ce jour 28 décès liés au Covid-19 et près de 300 cas confirmés. pandémie

En Tunisie, l’équipe nationale de football reprendra les entraînements lundi

Les joueurs de l’équipe nationale de football tunisienne pourront rechausser leurs crampons dès le lundi 8 juin, date de la reprise des entraînements, annonce la Fédération tunisienne de football (FTF) dans un communiqué. La sélection devait jouer deux matchs en mars contre la Tanzanie, pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations, mais ils avaient été reportés sine die. Concernant la Ligue 1, le championnat national, les matchs reprendront à huis clos à partir du 2 août. La saison prochaine ne commencera pas avant le 31 octobre.

Rejoignez Echobuzzweb sur Facebook pour plus d’Infos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *