Des chercheurs estiment que la pandémie de coronavirus pourrait faire près de 2 millions de morts.

Des chercheurs estiment que la pandémie de coronavirus pourrait faire près de 2 millions de morts.

Des chercheurs estiment que la pandémie de coronavirus pourrait faire près de 2 millions de morts.

Des chercheurs de l’Imperial College de Londres ont révélé jeudi une estimation qui prévoit que la pandémie de coronavirus pourrait faire 1,8 million de morts dans le monde.

Les chercheurs ont notamment insisté sur le fait qu’il ne s’agissait pas d’une prédiction, mais bien d’une estimation effectuée à l’aide de simulations mathématiques qui tiennent compte de nombreux facteurs tels que la contagiosité et la mortalité supposée.
Lire aussi : COVID-19: Cristiano Ronaldo vole au secours hôpitaux portugais

À la mi-mars, un précédent rapport de l’Imperial College prévoyait que la COVID-19 pourrait faire jusqu’à 510 000 morts au Royaume-Uni si aucune mesure n’était prise. Le rapport avait fait l’objet de plusieurs critiques quant à la méthodologie employée, mais le document avait finalement convaincu les autorités britanniques d’adopter une nouvelle stratégie par rapport à la propagation du nouveau coronavirus.

Selon les chercheurs, dans l’éventualité où la planète entière n’adoptait aucune mesure afin de freiner la propagation de la COVID-19, cela causerait 40,6 millions de morts, pour 7 milliards de personnes infectées.
Lire aussi : « Je dois perdre ma virginité avant que le coronavirus ne nous tue tous », martèle une actrice nigériane

En contrepartie, les estimations menées par ces chercheurs indiquent qu’un nombre total de 1,8 million de morts pourrait être observé, et ce, alors que des mesures strictes de confinement seraient prises suffisamment tôt afin de permettre de contenir le taux de mortalité à 0,2 décès pour 100 000 cas par semaine.

Pour ce qui est d’un scénario dans lequel des mesures strictes de confinement seraient adoptées tardivement, les modèles mathématiques indiquent qu’on observerait alors un total de 10,45 millions de décès, pour 2,4 milliards de personnes touchées.

Lire aussi : Les prédictions de Nostradamus pour 2020 sont troublantes et font froid dans le dos

Comme l’ont souligné les auteurs de l’étude dans le rapport, “des éclairages sur les trajectoires possibles (de la pandémie) et l’impact des mesures pour aider à réduire la diffusion du virus, basés sur l’expérience des pays affectés au début de pandémie”.

Enfin, les auteurs ajoutent: “Toutefois, il n’est pas possible à l’heure actuelle de prédire avec une quelconque certitude le nombre exact de cas pour un pays donné ou la mortalité précise et le poids de la pandémie qui pourrait en résulter.”

Rejoignez Echobuzzweb sur Facebook pour plus d’Infos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *