Enrôlement : voici comment voter en octobre 2020 en Côte d’Ivoire sans CNI

Enrôlement : voici comment voter en octobre 2020 en Côte d’Ivoire sans CNI

Enrôlement : voici comment voter en octobre 2020 en Côte d’Ivoire sans CNI

Vous voulez voter en octobre 2020 en Côte d’Ivoire mais vous n’avez pas 5000 Fcfa pour l’enrôlement de la CNI ? Une solution existe.
👉 Les Nouveaux Majeurs: Vous pouvez vous inscrire sur la liste électorale avec simplement votre certificat de nationalité qui coûte 500fcfa partout en Côte d’Ivoire et une attestion d’identité. Pour établir ce certificat, il vous faut un extrait de naissance et la copie de la pièce d’un des parents(mère ou père)

👉 Si vous avez voté en 2010 ou en 2015, cela veut dire qu’à priori vous êtes déjà sur la liste électorale. Pas besoin de vous inscrire à nouveau. Vous attendez l’affichage pour vérifier si votre nom y figure toujours. Si ce n’est pas le cas, vous faites rectifier cette anomalie.

👉 L’inscription sur la liste électorale se déroulera du 10 au 24 juin 2020.

👉 La pièce d’identité avec laquelle vous vous êtes inscrit sur la liste électorale sera valable pour voter.

Alassane Dramane Ouattara, surnommé « Ado », naît le 1er janvier 1942 à Dimbokro, en Afrique-Occidentale française (auj. Côte d’Ivoire). Il est issu d’une famille de Dioula musulmans dont le père serait originaire de la Haute-Volta voisine (auj. Burkina Faso). Alassane Ouattara étudie en Côte d’Ivoire puis au Burkina Faso et poursuit ses études supérieures aux États-Unis où il obtient, en 1972, un doctorat d’économie à l’université de Pennsylvanie.

Il travaille au F.M.I. de 1968 à 1973, avant de rejoindre la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (B.C.E.A.O.) où il occupe divers postes, dont celui de vice-gouverneur. En 1984, il retourne au F.M.I. comme directeur du département Afrique puis, à partir de 1987, comme conseiller spécial du directeur général du F.M.I. Alassane Ouattara quitte à nouveau l’institution pour prendre le poste de gouverneur de la B.C.E.A.O. en 1988. Il en deviendra le gouverneur honoraire en 1993.

En avril 1990, en pleine crise économique, Alassane Ouattara est nommé par le président Félix Houphouët-Boigny à la tête d’un comité interministériel sur la relance économique. En novembre 1990, il devient le premier Premier ministre du pays. Il mène une politique de privatisations et de réduction des dépenses publiques, en adoptant des mesures d’austérité impopulaires.

À la mort du président Houphouët-Boigny le 7 décembre 1993, une brève lutte de pouvoir oppose Alassane Ouattara au président de l’Assemblée nationale, Henri Konan Bédié. Selon la Constitution, la présidence revient à ce dernier. Alassane Ouattara démissionne et quitte le pays en 1994 pour devenir directeur général adjoint du F.M.I., poste qu’il occupera jusqu’en 1999.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *