FIF : Idriss Diallo traité d’étranger, Kalou Bonaventure a peur

Kalou Bonaventure est très remonté contre des individus qui ont traité Idriss Diallo d’étranger, alors que celui-ci est candidat à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF). L’ancien footballeur international ivoirien a exprimé ses craintes face à ces propos.

Idriss Diallo, étranger ? Ce que pense Kalou Bonaventure

Sidy Diallo passe ses derniers jours à la tête de la Fédération ivoirienne de football. L’actuel dirigeant de la FIF a pris la décision de ne pas rempiler pour un 3e mandat. On connait déjà les noms des personnalités qui rêvent de lui succéder.

Il s’agit de Didier Drogba, ancien capitaine des Eléphants, Sory Diabaté, actuel président de la Ligue professionnelle de football, et Idriss Diallo, qui a longtemps travaillé aux côtés de Sidy Diallo.

La bataille s’annonce rude pour la conquête du fauteuil de président de la FIFI. Les partisans des trois candidats s’affrontent déjà sur les réseaux sociaux.

Pour sa part, Kalou Bonaventure a décidé de ne pas soutenir Didier Drogba. Le frère ainé de Salomon Kalou a plutôt porté son choix sur Idriss Diallo.

“J’étais avec Malick Tohé qui s’est aujourd’hui associé à Idriss Diallo. Tous mes choix, je les fais par conviction et j’essaie de regarder la mentalité de la personne avec qui je veux faire chemin et si elle se rapproche plus de la mienne. Donc je soutiens Idriss Diallo”, a laissé entendre l’ex-joueur de l’Asec Mimosas.

Le choix de Kalou Bonaventure a été mal perçu par des internautes, qui estiment que l’ancien joueur aurait dû apporter son soutien à Drogba. Il a même été au centre de vives critiques.

Mais il se trouve qu’Idriss Diallo, le candidat de Kalou Bonaventure, est traité d’étranger sur la toile. Très touché par ces propos, le maire de Vavoua a tenu à réagir.

“Le délit de patronyme, parce que quelqu’un s’appelle Diallo, il n’est pas aussi ivoirien que moi un Kalou ou un Kouadio? Il y a trop de dérives sur la toile, notre histoire est récente en avons nous tiré des leçons ? Ces élections à la FIF passeront et le candidat qui aura le plus convaincu les votants par son programme gagnera. Si simplement des élections à la FIF cristallisent autant de passions d’injures et d’invectives que Dieu ait pitié de nous pour les présidentielles”, a répondu Kalou Bonaventure, dont l’épouse a des origines ghanéennes et les enfants possèdent la nationalité hollandaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *