laurent gbagbo

« Gbagbo, ce héros longtemps confiné par ce virus de la CPI »

« Il ne faut pas oublier le virus de la CPI ! » un poème de l’ancien premier ministre du Togo, Joseph Kokou Koffigoh, pour les héros Gbagbo et Blé Goudé.

« Les héros confinés
Comprendrons nous jamais qu’avec tant d’injustice,
Le risque est immense de voir l’apocalypse
S’amenant avant l’heure, infliger des revers
À ce monde pervers qui marche de travers.
Notre monde a besoin de se laver le corps
De ses iniquités, d’appeler en renfort
La justice, la vraie, pour que la providence
Recrée les conditions d’une vie sans souffrance.

Parlons donc du virus qui nous lance un défi:
Nous faut-il oublier ceux que la CPI
A longtemps confiné avant que le microbe
N’établisse sa loi? Combattons ces opprobres.

Gbagbo a trop souffert, ainsi que Blé Goudé;
L’épreuve du virus invite à réviser
Les mauvais jugements qui infectent la terre,
Malgré les consignes pour des gestes-barrières.

Alors chacun verra à sa porte un signal,
Le signal du salut après l’assaut final
Contre l’injustice qui hélas nous confine
Dans des cœurs infectés où l’on se contamine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *