Une plainte déposée contre Soro à Paris pour l’assassinat de IB

Guillaume Soro condamné à 20 ans de prison pour «recel de détournement de deniers publics»

L’ancien chef de la rébellion ivoirienne Guillaume Soro, candidat à la présidentielle d’octobre 2020, a été condamné à 20 ans de prison pour «recel de détournement de deniers publics» et «blanchiment de capitaux» par le tribunal correctionnel d’Abidjan au terme d’une audience boycottée par ses avocats.

Accusé d’avoir acheté en 2007 sa résidence d’Abidjan avec des fonds publics, Guillaume Soro, qui vit en France, a été condamné à «20 ans d’emprisonnement, 4,5 milliards FCFA d’amendes (6,8 millions d’euros), la confiscation» de sa maison et la privation de droits civiques pour 5 ans.

Un nouveau mandat d’arrêt a été émis à l’encontre de l’ancien président de l’Assemblée nationale qui, sauf appel fructueux, se voit ainsi interdire de se présenter à la présidentielle d’octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *