La COVID-19 est d'origine naturelle, affirme l'OMS qui clot la polémique

La COVID-19 est d’origine naturelle, affirme l’OMS qui clot la polémique

La COVID-19 est d’origine naturelle, affirme l’OMS qui clot la polémique

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a révélé qu’elle croyait que la COVID-19 était d’origine naturelle.

Le directeur des programmes d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé, Michael Ryan, a répondu à la question d’un journaliste au cours d’une conférence de presse virtuelle depuis le siège de l’organisation à Genève en déclarant: “En ce qui concerne l’origine du virus à Wuhan, nous avons écouté de nombreux scientifiques qui ont étudié ce virus, et nous sommes assurés que ce virus est d’origine naturelle. […] Ce qui est important, c’est que l’on détermine l’hôte naturel de ce virus.”

Toujours selon Ryan, “l’objectif principal est de faire en sorte que nous puissions bien comprendre le virus, que nous comprenions la transmission d’animal à humain et que nous comprenions comment la barrière entre les espèces animale et humaine a été franchie”.

Le directeur a aussi ajouté que l’objectif d’une telle étude consistait à “mettre en place les mesures de santé publique et de prévention pour empêcher que cela puisse se reproduire où que ce soit”.


Alors que l’OMS juge avoir réagi efficacement jusqu’ici à la pandémie, elle fait toutefois l’objet de plusieurs critiques, notamment du côté de l’administration américaine. À cet effet, le patron de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a expliqué: “Nous n’avons pas perdu de temps. […] Je me rappelle que les gens nous conseillaient de ne pas nous rendre en Chine parce qu’on ne savait pas comment le virus se comportait.”

Pour sa part, le président du comité d’urgence de l’OMS, le Dr Didier Houssin est aussi d’avis que l’organisation a réagi efficacement: “Cette urgence sanitaire mondiale, déclarée le 30 janvier, a été déclarée de manière opportune. […] Lucidité à posteriori, évidemment c’est facile. Il est beaucoup plus difficile de savoir ce qui va se passer et d’anticiper.”

Enfin, il s’agissait de la troisième réunion de ce comité d’urgence ad hoc et à la suite de celle-ci, Tedros a déclaré que la pandémie demeure “évidemment” une urgence internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *