«La pandémie s'accélère», alerte l'Organisation mondiale de la Santé

«La pandémie s’accélère», alerte l’Organisation mondiale de la Santé

«La pandémie s’accélère», alerte l’Organisation mondiale de la Santé

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) s’est exprimée ce lundi sur l’état de la crise sanitaire exceptionnelle dans laquelle nous nous trouvons. «La pandémie s’accélère», a dit son directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesu.
Lire aussi : « Je dois perdre ma virginité avant que le coronavirus ne nous tue tous », martèle une actrice nigériane

C’est TVA Nouvelles qui rapporte cette information alarmante. En effet, le directeur général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesu a tenu un point presse, depuis Genève ce lundi, sur la gravité de la situation. Il a tenu à s’exprimer sur l’état de la crise sanitaire exceptionnelle dans laquelle nous nous trouvons actuellement et ses propos sont peu rassurants. «La pandémie s’accélère», a-t-il dit, en indiquant que plus de 300 000 cas de coronavirus ont été détectés pour le moment.

Tedros Adhanom Ghebreyesu est également revenu sur l’évolution de la pandémie qui a pris une autre dimension au cours des deux dernières semaines, relate TVA Nouvelles. En effet, il a expliqué que les 100 000 cas de coronavirus avaient été atteints en 67 jours, mais qu’il a fallu seulement 11 jours pour parvenir à 200 000 et seulement 4 jours pour atteindre les 300 000.

La chaîne de télévision explique qu’il a demandé à tous les pays d’agir le plus possible pour freiner la propagation du coronavirus à l’échelle internationale. Il a d’ailleurs fait une comparaison avec un match de football pour que cela soit plus clair. «On ne peut pas gagner un match de football seulement avec de la défense. Il faut également attaquer».
Lire aussi : Une jeune femme prise en levrette sur le parking d’une rue commerçante captée par une caméra de surveillance (Vidéo)

Toutefois, il a tenu à garder espoir en déclarant qu’il était encore possible de changer la trajectoire de la pandémie. Il a notamment affirmé que plus les gens allaient rester chez eux, plus il y avait de chances qu’on puisse ralentir la progression de la pandémie. Cependant, il a expliqué que ces mesures de défense n’étaient pas suffisantes et qu’il fallait également tester chaque personne suspecte en plus d’isoler et soigner chaque individu qui a été testé positif. Il a aussi souligné l’importance de mettre en quarantaine toutes les personnes qui ont été en contact avec des individus qui ont contracté la maladie.

Rejoignez Echobuzzweb sur Facebook pour plus d’Infos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *