La réaction musclée de la famille après l'autopsie de l’épouse de Makosso

La réaction musclée de la famille après l’autopsie de l’épouse de Makosso

La réaction musclée de la famille après l’autopsie de l’épouse de Makosso

La famille biologique de feue Tatiana Kossere épouse Makosso est sur le pieds de guerre. C’est le cas de le dire. Elle n’apprécie pas, alors pas du tout, l’attitude et certains écarts de comportements du général Camille Massoko relativement au décès de son épouse.

Alors que l’autopsie demandée par la famille biologique n’a pas encore été pratiquée, en raison de la crise sanitaire que traverse la Côte d’Ivoire, les parents de Tatiana Kossere ne comprennent pas l’empressement avec lequel Makosso, lui, a déjà annoncé à ses proches et collègues que l’inhumation de son épouse aura lieu le 27 juin prochain.

Ce qui bien évidemment, irrite sa belle famille. Et pour montrer sa détermination à aller jusqu’au bout de l’enquête diligentée pour savoir la cause exacte du décès de Tatiana, la porte-parole de la famille, Mme Agnès Lorougnon est montée au créneau ce samedi 13 juin.

En effet, dans un post publié sur sa page Facebook, dame Lorougnon Agnès dit avoir saisi la police criminelle afin qu’elle prenne toutes les dispositions idoines pour empêcher que le corps de Tatiana Kossere soit enlevé à Ivosep et conduit au cimetière sans l’autopsie demandée par la famille.

Elle informe également l’opinion de l’échec de la tentative de Camille Makosso de faire admettre que son épouse aurait été victime d’une erreur médicale à la clinique Avicenne de Marcory. Selon toujours Agnès Lorougnon, porte-parole de la famille, le juge des référés en charge de l’affaire des Makosso se serait dessaisi du dossier.

Autant dire que l’affaire relative au décès subit de Mme Tatiana Kossere épouse Makosso prendre des tournures insoupçonnées. Un véritable bras de fer s’annonce entre les deux familles endeuillées.

La mort de dame Tatiana Kosséré, épouse du révérend général Makosso Camille, suscite une vive polémique sur la toile.

Les médias ont informé que la prophétesse, après avoir eu un malaise à son domicile, a été conduite urgemment dans une clinique où elle a finalement rendu l’âme.

Cependant un enregistrement vocal, dans lequel l’on entend le témoignage d’une jeune fille présentée comme la fille du général Makosso, enflamme la toile depuis dimanche après-midi.

En effet, la jeune fille a révélé qu’une bagarre entre elle et sa sœur aurait déclenché le malaise qui a provoqué le décès de sa mère.

“On s’est battu, moi et ma grande soeur. Ma maman ne pouvait pas bien marcher parce qu’elle s’est fait opérer. Donc elle a appelé notre papa… et quand il est venu, il a crié sur moi, il m’a même frappé. Ma maman est venue demander pardon. Il a dit, comme maman est souffrante, donc il va me laisser. Après, je me suis enfermée dans la douche…Mon papa m’a dit de sortir de la douche. Il a commencé à bavarder sur moi. Et ma maman est venue demander ce qui se passe”, explique-t-elle.

Avant d’ajouter: ”C’est là qu’elle a attrapé mon papa et puis elle a perdu connaissance. Moi je pensais qu’elle faisait semblant pour que mon papa me laisse mais après, ses yeux ont commencé à s’enfler, ses dents ont commencé à se coller, elle ne pouvait plus respirer…Mon papa a commencé à prier. Nous avons tous prié mais elle ne se reveillait pas et mon papa a appelé le docteur. On a attendu jusqu’à… nous avons pris la voiture de mon papa pour aller à l’hôpital, d’Angré à Marcory … Quand on est arrivé, mon papa nous a demandés de retourner à la maison…Après, mon papa est arrivé à la maison en pleurant et il nous a dit que maman était déjà morte depuis que nous étions à la maison …”, a déclaré la prétendue fille de Makosso.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *