La star des arts martiaux mixtes, Conor McGregor annonce sa retraite

La star des arts martiaux mixtes, Conor McGregor annonce sa retraite

La star des arts martiaux mixtes, Conor McGregor annonce sa retraite

C’est la troisième fois que la figure de proue de l’UFC (Ultimate Fighting Championship) annonce mettre un terme à sa carrière sportive.

La star irlandaise des arts martiaux mixtes Conor McGregor, 31 ans, a à nouveau annoncé sa retraite, dimanche 7 juin, sur son compte Twitter. « Hé les gars, j’ai décidé de me retirer du combat. Merci à tous pour les souvenirs incroyables ! Quelle aventure ! »

C’est la troisième fois que la figure de proue de l’UFC (Ultimate Fighting Championship), principal organisateur de combats d’arts martiaux mixtes (mixed martial arts, MMA), annonce mettre un terme à sa carrière sportive. McGregor avait décidé une première fois de se retirer du MMA en 2016, avant de revenir sur sa décision après avoir négocié un nouveau contrat nettement revalorisé.

L’Irlandais, surnommé « The Notorious » (le célèbre), avait raccroché une deuxième fois en mars 2019, après avoir subi une défaite en octobre 2018 face au Russe Khabib Nurmagomedov, pour le titre UFC des poids légers, dans un combat qui s’était achevé par une bagarre générale. Après sa victoire, le Russe s’était battu avec des proches de l’Irlandais, lui-même agressé par un membre de l’entourage de Nurmagomedov. Les deux vedettes du MMA avaient reçu une suspension après les faits.

En octobre 2019, McGregor avait annoncé vouloir reprendre le MMA et avait effectué son retour dans l’octogone en janvier à Las Vegas en s’imposant en quarante secondes seulement face à l’Américain Donald Cerrone.

Spectaculaire et provocateur
McGregor a détenu le titre UFC des poids plumes de 2015 à 2016 et des poids légers de 2016 à 2018. Mais c’est en participant à un combat controversé de boxe face à la légende américaine Floyd Mayweather, en août 2017 à Las Vegas, qu’il a accédé à une notoriété mondiale et à la richesse.

McGregor a aussi eu maille à partir à plusieurs reprises avec la justice. Il a notamment été impliqué dans deux agressions aux Etats-Unis. En avril 2018, il a blessé deux personnes à New York après une conférence de presse de Nurmagomedov et de l’UFC à laquelle il n’était pas invité. Il a plaidé coupable de trouble à l’ordre public, ce qui lui a évité un procès et la prison. Il a accepté d’effectuer des travaux d’intérêt général et de suivre une formation à la maîtrise de soi.

Début mars 2019, il a de nouveau été arrêté, à Miami (Floride), après un incident devant une discothèque. Il a été accusé d’avoir volé le téléphone portable d’un homme qui voulait le prendre en photo et d’avoir détruit l’appareil en le piétinant avant de s’enfuir. Il a été remis en liberté après le paiement d’une caution de 12 500 dollars. Il est également visé par deux enquêtes pour agression sexuelle en Irlande, selon le New York Times.

Fin mars, il avait annoncé faire don d’un million d’euros pour acheter du matériel de protection au personnel soignant de son pays dans le cadre de la lutte contre la pandémie due au nouveau coronavirus.

Le patron de l’UFC, l’Américain Dana White, a réagi dimanche à l’annonce de McGregor, estimant que si l’Irlandais sentait qu’il fallait prendre sa retraite, il devait « absolument » le faire. « J’aime Conor. Il y a une poignée de personnes qui ont rendu cela (le MMA) vraiment amusant pour moi, et il en fait partie », a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse après une compétition UFC à Las Vegas.

Echobuzzweb avec AFP

Rejoignez Echobuzzweb sur Facebook pour plus d’Infos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *