La voyante bulgare Baba Vanga morte depuis près de 24 ans avait prédit la pandémie de Coronavirus

La voyante bulgare Baba Vanga morte depuis près de 24 ans avait prédit la pandémie de Coronavirus

La voyante bulgare Baba Vanga morte depuis près de 24 ans avait prédit la pandémie de Coronavirus

La voyante bulgare Baba Vanga, qui est aussi surnommée la «Nostradamus des Balkans», a prédit, avant sa mort en 1996, tout ce qui déroulerait sur Terre d’ici 5079.

Cela inclut évidemment l’an de grâce 2020, qui approche à grands pas.
Lire aussi : « Je dois perdre ma virginité avant que le coronavirus ne nous tue tous », martèle une actrice nigériane

Si certains événements qu’elle a prédits font notre affaire (bye bye Trump!), on ne peut pas dire, dans l’ensemble, que l’avenir est très réjouissant.

Celle qui est décédée il y a 23 ans à l’âge de 85 ans aurait correctement prédit les attentats du 11 septembre 2001, la montée en puissance de Daech et le Brexit.

Par contre, il est arrivé qu’elle se trompe. Le spécialiste de son «œuvre», le professeur Georgi Lozanov de l’Institut de Suggestologie, lui accorde un taux de réussite de 85%.

Pour l’année 2019, Baba Vanga avait prévu la fin de Donald Trump et de Vladimir Poutine. Il reste 8 jours à l’année au moment de taper ces lignes et il semble peu probable qu’un des deux chefs d’État doive céder sa place d’ici 2020, et ce, même si Trump fait face à des accusations qui pourraient, en théorie, mener à sa destitution.

Cependant, elle a quand même fait des prédictions pour 2020 sur les politiciens à la tête des États-Unis et de la Russie, respectivement.

Ainsi, selon elle, Donald Trump devrait être frappé par une mystérieuse maladie qui le rendra sourd et qui l’affligera d’une tumeur au cerveau.

Cette énigmatique maladie devrait entraîner la mort éventuelle de Trump, mais pas nécessairement en 2020.

Le président Poutine, quant à lui, sera victime d’une tentative d’assassinat et, ô trahison, quelqu’un de son entourage en sera responsable.
Lire aussi : COVID-19: Cristiano Ronaldo vole au secours hôpitaux portugais

Il n’est pas clair s’il survit à l’attaque.

En termes de catastrophes naturelles, Baba Vanga envisage la destruction de toute l’Asie (rien de moins) et une chute de météorites en Russie.
Mais aussi, la voyante bulgare Baba Vanga morte depuis près de 24 ans avait prédit une pandémie d’ampleur planétaire.

Elle considère, de plus, que l’Europe pourrait arriver «à la fin de son existence» en raison d’une série d’attaques chimiques.

Tout cela est toutefois à prendre avec un grain de sel. Le Washington Post a démontré en 2012 que plusieurs supposées prédictions de Baba Vanga étaient en fait attribuables à des publications virales de réseaux sociaux russes.

De plus, il n’existe aucun document écrit où sont recensées les visions de la voyante.

Bon, ben, heille… Bonne année tout le monde! Tout va bien aller…

Rejoignez Echobuzzweb sur Facebook pour plus d’Infos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *