Coronavirus

Le Coronavirus « traquera la race humaine pendant assez longtemps », OMS

Un haut responsable de l’Organisation mondiale de la santé a indiqué dimanche, que le coronavirus «traquerait» la race humaine jusqu’à ce qu’un vaccin soit disponible pour le combattre, rapporte le Talking Points Memo.

Dans une interview accordée dimanche matin sur «Meet the Press» de MSNBC, l’envoyé spécial de l’Organisation mondiale de la santé, le Dr David Nabarro, s’est prononcé sur la situation actuelle que traverse le monde entier avec la pandémie du Covid-19. Il a été interrogé sur la probabilité de la résurgence d’une nouvelle vague de la maladie en Europe et aux Etats Unis.

Dans sa réponse, Nabarro a d’abord souligné que l’OMS n’était pas sûre qu’elle viendrait par vagues de la même manière que la grippe, mais que l’organisation pense «qu’il est va être un virus qui traque la race humaine pendant assez longtemps à venir » jusqu’à ce qu’il y ait un vaccin. « Il y aura de petites flambées qui apparaîtront sporadiquement et elles briseront notre défense », a déclaré Nabarro cité par Talking Points Memo.

Selon lui, la clé pour combattre la pandémie est que chaque communauté ait «une sorte de bouclier défensif» qui peut «détecter les cas dès qu’ils apparaissent, les isoler et empêcher les épidémies de se développer». « Il va falloir que chaque pays ait cette capacité », a-t-il déclaré. «Et nous encourageons donc les pays à mettre cela en place maintenant, ce qui facilitera la libération des blocages et empêchera de nouvelles épidémies massives ».

En réponse à la critique du président Trump à l’égard de l’OMS, Nabarro a déclaré que l’OMS « travaille au nom de tous les gouvernements du monde » et qu’elle doit s’appuyer sur les informations reçues de différents gouvernements. Il a ensuite ajouté que «nous devons aller de l’avant» et «obtenir la meilleure coopération possible».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *