Les chars de l’armée italienne portent des victimes du coronavirus à incinérer pendant que les morgues se remplissent

Les chars de l’armée italienne portent des victimes du coronavirus à incinérer pendant que les morgues se remplissent

Les chars de l’armée italienne portent des victimes du coronavirus à incinérer pendant que les morgues se remplissent

Certaines photographies sont tellement poignantes à l’heure du coronavirus. Ce cliché en est l’exemple iconographique. Quand on voit cette image, on ne peut s’empêcher de ressentir un grand deuil. Et pour cause, des chars de l’armée italiennes sont en train de transporter les cadavres pour les conduire aux morgues crématoire. A l’image de nombreux contenus illustrant des moments forts de l’Histoire, cette photo fait frissonner. Ce récit bouleversant nous est relayé par nos confrères de LCI. Description d’un moment unique à l’heure où le coronavirus constitue un état d’urgence sanitaire.

Lire aussi : COVID-19: Cristiano Ronaldo vole au secours hôpitaux portugais

Si certains pays ont souffert de cette pandémie mondiale, l’Italie fait office du pays le plus frappé par le COVID 19. Et le bilan est lourd puisque la péninsule a dépassé le nombre impressionnant de 6000 morts. Et cette photographie vient illustrer la véritable hécatombe que subit la péninsule qui a connu une véritable expansion exponentielle du nombre de cas. Ce cliché rappelle à quel point la situation dans le pays est alarmante.

Une véritable hécatombe
L’armée italienne transporte actuellement des tombes de la ville italienne de Bergame. Le but : amener les nombreux cadavres vers des sites de crémation éloignés. Désormais, les morgues locales ne peuvent plus faire face à la demande au raison du nombre impressionnant de décès dus au coronavirus. Une nouvelle affligeante qui rappelle à quel point le pays à la botte est meurtri. Dans la ville la plus touchée [ndlr : Bergame] des centaines de personnes sont décédées des suites d’un virus qui aurait fait plus de morts que pendant la seconde guerre mondiale. Cette province est l’épicentre de la maladie. Une statistique qui fait de la ville un véritable cimetière à ciel ouvert.

4000 Italiens morts
Ce chiffre est accompagné d’une autre statistique funeste : 47 000 personnes ont été infectées, selon l’OBS. Douze villes du nord du pays, dont Parme et Modène, ont engagé leurs crématoriums après l’appel du maire de Bergame. L’Italie est désormais le territoire le plus touché par cette pandémie après la Chine, pays qui a vu naître le virus dans la province de Wuhan. Désormais, l’armée transporte des dizaines de cadavres de la ville de Bergame vers des lieux plus lointains. Actuellement, un convoi de plus de 10 camions militaires a été filmé en train de sillonner la ville mercredi soir. Des images frappantes qui rappellent à quel point le pays européen est en train de vivre l’une des périodes les plus tristes de son histoire.

Une image bouleversante
Selon les médias du pays, dont le célèbre Corriere della Serra, ces chars transportaient 61 corps vers des sites de 12 villes d’Italie. Des estimations qui traduisent la sévérité de la contamination de ce pays. Giorgio Gori, le maire de cette ville a même sollicité l’aide des villes proches en expliquant que ces cadavres seront incinérés avant de rejoindre Bergame. Une information relayée par nos confrères Italiens du L’Eco di Bergamo, un site d’actualité régional qui couvre les informations de la ville éponyme.

Des services funéraires débordés
Cette contamination au nombre affolant a conduit à un véritable surmenage des services funéraires. Conséquence : Le crématorium fonctionne aujourd’hui à temps plein, pendant les 7 jours de la semaine. A l’heure où vous lisez ces informations, il y’a encore une longue liste d’attentes pour les enterrements mais également les incinérations. Les cercueils s’empilent aujourd’hui dans les établissements hospitaliers. Une actualité qui choque à l’heure où d’autres pays européens sont également touchés mais qui ne ressemblent en rien en la gravité de la situation italienne.

Quels sont les symptômes du coronavirus ?
Quand l’on prend connaissance de la sévérité du cas italien, nous ne pouvons qu’être alertes quant aux signes annonçant la contamination par le COVID 19. Parmi les symptômes nous pouvons compter une toux sèche, un nez qui coule, une fatigue extrême qui peut être plus rarement accompagnée d’une détresse respiratoire. Une perte de l’odorat et du goût est également identifiée.

Rejoignez Echobuzzweb sur Facebook pour plus d’Infos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *