Les Français se lavent moins depuis le début du confinement, d'après un sondage

Les Français se lavent moins depuis le début du confinement, d’après un sondage

Les Français se lavent moins depuis le début du confinement, d’après un sondage

Un sondage mené par l’Institut français d’opinion publique (Ifop) a révélé que même si une grande majorité des Français avaient bien adopté les mesures d’hygiène afin de limiter la propagation de la COVID-19, ceux-ci se lavaient moins souvent qu’avant le début du confinement.

Selon l’Ifop, le sondage a été mené les 3 et 4 avril et seulement 67 % des personnes interrogées ont répondu qu’elles effectuaient une “toilette complète” de façon quotidienne depuis le début des mesures de confinement.

Les auteurs de l’étude ont indiqué: “Cette absence de toilette quotidienne constitue, comme dans les précédentes enquêtes, un phénomène plutôt masculin, affectant avant tout les seniors dont les pratiques en matière d’hygiène ont été inculquées à une époque où le confort sanitaire de base (comme l’eau courante, la salle de bain, la douche…) n’était pas aussi répandu.”

Du côté des hommes, 61% des répondants ont déclaré qu’ils procédaient à une toilette complète chaque jour, tandis que chez les femmes, ce sont 74% des répondantes qui le font de façon quotidienne.

Pour ce qui est des sous-vêtements, 68 % des hommes déclarent changer quotidiennement de sous-vêtements, alors que 91 % des femmes changent de culotte tous les jours.


Fait plutôt amusant: alors que 3% des femmes ne portaient pas de soutien-gorge avant le confinement, on retrouve maintenant 8% des femmes qui ont délaissé celui-ci.

Enfin, François Kraus, directeur du pôle Politique/Actualité de l’Ifop, a déclaré dans un communiqué: “Alors que la peur d’être infecté par le virus a hissé les taux d’observance en matière de lavage des mains à des niveaux inégalés, le repli social lié au confinement a favorisé un relâchement de certaines habitudes en matière d’hygiène corporelle et vestimentaire, notamment chez les personnes isolées n’ayant plus besoin de donner une bonne impression aux autres.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *