L’Inde invoque la magie pour sortir des « ténèbres du coronavirus »

L’Inde invoque la magie pour sortir des « ténèbres du coronavirus »

L’Inde invoque la magie pour sortir des « ténèbres du coronavirus »

Face à l’épidémie de Covid-19, le premier ministre Narendra Modi multiplie les cérémonials pour rassembler ses compatriotes autour de lui.

Et si le chiffre 9 pouvait sortir l’Inde des « ténèbres du coronavirus » ? Pour conjurer l’épidémie, le premier ministre indien a eu recours il y a quelques jours à la magie des chiffres. Au neuvième jour du confinement, Narendra Modi a adressé à 9 heures du matin un message de neuf minutes à ses compatriotes pour les exhorter à éteindre le 5 avril (5/4) à 9 heures du soir toutes les lumières et à allumer bougies ou torches pendant neuf minutes.
Lire aussi : Zahia oublie de mettre sa petite culotte et fait baver des milliers d’internautes (Vidéo)

Quelle signification donner à cet étrange alignement de 9 ? Les médias ont beaucoup spéculé sans trouver de réponses satisfaisantes, détournant momentanément l’attention sur la crise humanitaire et la faim qui menacent les pauvres et les travailleurs migrants, abandonnés à leur sort depuis le début du confinement.

Les Indiens ont scrupuleusement suivi ces consignes, à la grande inquiétude des électriciens de tout le pays, qui craignaient qu’ils ne fassent exploser le réseau en rallumant leurs lumières en même temps. « Va t’en corona », « Vive l’Inde, notre mère patrie », ont crié les convaincus, de leurs balcons ou dans la rue. Même les plus sceptiques ont éteint leurs ampoules, par crainte non pas des ténèbres, mais du voisinage immédiat, d’être pris pour un mécréant, un adversaire de Modi ou, pire, de l’Inde.

Sur le plan politique, l‘initiative du premier ministre a évidemment été accueillie avec scepticisme et ironie par ses contempteurs. Passé les neuf minutes requises, l’ancien chef du gouvernement du Jammu-et-Cachemire Omar Abdullah, détenu pendant sept mois, après le coup de force de M. Modi dans cette région, en août 2019, s’est exclamé sur Twitter « Alors, le corona est parti ? » Dès le lendemain, les chiffres officiels du ministère de la santé attestaient non pas d’un miracle, mais d’une lente et continue progression des contaminations.

Rejoignez Echobuzzweb sur Facebook pour plus d’Infos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *