COVID-19: Les États-Unis dépassent la barre des 1000 morts et le chômage explose au pays.

L’OMS s’inquiète: les États-Unis pourraient devenir le prochain “épicentre du virus”.

L’OMS s’inquiète: les États-Unis pourraient devenir le prochain “épicentre du virus”.

L’Organisation mondiale de la Santé a déclaré mardi que les États-Unis pourraient devenir l’épicentre mondial de la pandémie du nouveau coronavirus, alors que l’Inde a annoncé un confinement national complet de 24 heures dans le deuxième pays le plus peuplé du monde.

L’Inde a rejoint les rangs de la Grande-Bretagne et d’autres pays qui tentent présentement de contenir la propagation de la COVID-19, alors que l’activité commerciale s’est effondrée du Japon aux États-Unis à un rythme record.

Le coronavirus très contagieux a provoqué le confinement de nombreux secteurs dans le monde. Dans certains endroits, les soldats patrouillent dans les rues pour garder les consommateurs et les travailleurs à l’intérieur.

Edoardo Campanella, économiste à la UniCredit Bank de Milan, a expliqué à l’agence Reuters: “La crise sanitaire mondiale se transforme rapidement en récession mondiale, car il existe une tension claire entre la prévention des infections et la chute de l’économie.”

Lire aussi : « Je dois perdre ma virginité avant que le coronavirus ne nous tue tous », martèle une actrice nigériane

Selon un décompte de Reuters, les cas confirmés de coronavirus dans le monde dépassaient 377 000 dans 194 pays et territoires en début de journée mardi, dont plus de 16 500 qui se sont avérés mortels.

À Genève, la porte-parole de l’OMS, Margaret Harris, a déclaré que les infections aux États-Unis avaient considérablement augmenté.

Au cours des 24 heures précédentes, 85% des nouveaux cas se trouvaient en Europe et aux États-Unis, et 40% étaient aux États-Unis.

Lire aussi : COVID-19: Cristiano Ronaldo vole au secours hôpitaux portugais

En date de lundi, le virus avait infecté plus de 42 000 personnes dans ce pays, tuant au moins 559 personnes.

Lorsque Margaret Harris a été questionnée à propos de la situation actuelle aux États-Unis, celle-ci n’a pas nié que le pays pourrait devenir le nouvel épicentre de la pandémie: “Nous assistons maintenant à une très forte accélération dans les cas aux États-Unis. Il y a donc ce potentiel.” épicentre du virus

Le premier ministre indien Narendra Modi a déclaré mardi que le gouvernement imposerait un confinement national à partir de minuit pendant 21 jours.

Des chercheurs en santé ont averti que plus d’un million de personnes en Inde pourraient être infectées par le coronavirus d’ici la mi-mai, ce qui inciterait le gouvernement à mettre fin à tous les voyages aériens et ferroviaires, et à fermer les entreprises et les écoles.

Jusqu’à présent, l’Inde a signalé 482 cas confirmés de coronavirus et neuf décès.

Rejoignez Echobuzzweb sur Facebook pour plus d’Infos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *