Malgré les milliers de morts, plusieurs églises américaines vont organiser de grands rassemblements pour Pâques ce dimanche

Malgré les milliers de morts, plusieurs églises américaines vont organiser de grands rassemblements pour Pâques ce dimanche

Malgré les milliers de morts, plusieurs églises américaines vont organiser de grands rassemblements pour Pâques ce dimanche

Alors que les États-Unis sont le pays le plus touché par le coronavirus avec plus de 528 000 cas, des églises américaines ont tout de même prévu d’organiser de grands rassemblements pour Pâques ce dimanche.
Lire aussi : Test vaccin du coronavirus en Afrique: Nouveau rebondissement en Côte d’Ivoire

C’est BuzzFeed News qui rapporte cette nouvelle inquiétante qui nous vient des États-Unis. En effet, plusieurs églises américaines ont prévu de tenir des rassemblements pour Pâques ce dimanche en dépit des consignes du gouvernement fédéral qui a annoncé clairement que chacun devait rester chez soi. Cependant, il semblerait que ces mesures n’aient aucun effet sur certains croyants. «Mon gouvernement n’est pas mon créateur, mon président n’est pas mon Dieu», a expliqué Tony Spell, un pasteur de Louisiane au média américain.

Celui qui officie dans la ville de Baton Rouge a, pourtant, été accusé de ne pas respecter la loi à 6 reprises la semaine dernière parce qu’il continuait d’organiser ses services comme si de rien n’était. «Ce n’est pas le président qui m’a donné l’autorisation de vouer un culte à Dieu et de se réunir à l’église, aucun gouvernement socialiste ou président non croyant ne peut retirer ça soudainement». Comme vous l’aurez compris, il n’y a pas place à la négociation pour Tony Spell.

Crédit photo: Unsplash
Si la majorité des églises américaines ont décidé de mettre entre parenthèses leurs activités pendant la crise du coronavirus, il y a en quelques unes qui font de la résistance. Une église de Houston au Texas se montre un peu plus conciliante que celle de Baton Rouge en affirmant que tout sera fait pour que chaque famille se tienne à 2 mètres l’une de l’autre. Pourtant, cela n’enlève rien à la dangerosité d’un rassemblement comme celui-ci dans le contexte actuel.

Les informations rassemblées par BuzzFeedNews laissent croire que ces églises ne se rendent pas compte du danger dans lequel elles mettent leurs fidèles. Le témoignage d’une personne travaillant pour l’église “Solid Rock” en Ohio illustre parfaitement la situation: «Nous avons eu mauvaise presse parce que nous restions ouverts». Rappelons qu’un grand rassemblement évangélique organisé à Mulhouse dans le nord de la France en mars dernier avait entraîné la contamination au coronavirus de plusieurs personnes.

Toutefois, il semblerait que rien ne puisse arrêter ces églises américaines. En effet, l’église de Baton Rouge, dont on vous parlait plus haut, explique qu’elle attend environ 2000 personnes ce dimanche et que ces personnes seront amenées à l’Église par 27 bus. En termes de risques de contamination, difficile de faire pire.

Rejoignez Echobuzzweb sur Facebook pour plus d’Infos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *