Mali: Des soldats mutins entourent la résidence de Ibrahim Boubacar Keita et l'arrêtent

Mali: Des soldats mutins entourent la résidence de Ibrahim Boubacar Keita et l’arrêtent

Mali: Des soldats mutins entourent la résidence de Ibrahim Boubacar Keita et l’arrêtent. Des soldats mutins ont encerclé mardi la résidence privée du président malien Ibrahim Boubacar Keita, tirant en l’air et exacerbant les craintes d’une tentative de coup d’État après plusieurs mois de manifestations appelant à sa démission.

La situation au Mali prend une nouvelle tournure. Le président Ibrahima Boubacar Keita dit IBK et sont premier ministre sont mis aux arrêts par les mutins qui avaient pris les armes depuis ce matin.

L’évolution de la situation survient au milieu de grandes manifestations de l’opposition exigeant le départ du président Ibrahim Boubacar Keita. Ibrahim Boubacar Keita arrêté

Le président et le Premier ministre du Mali ont été arrêtés par des soldats en mutinerie, selon plusieurs rapports.

Le développement survient après que des soldats maliens ont pris les armes et ont organisé une mutinerie apparente dans une base clé à Kati, une ville proche de la capitale, Bamako, faisant craindre un coup d’État mardi.

Il fait suite à une crise politique de plusieurs semaines qui a vu des manifestants de l’opposition descendre dans la rue pour exiger le départ du président Ibrahim Boubacar Keita, l’accusant d’avoir laissé l’économie du pays s’effondrer et de mal gérer une situation sécuritaire qui empire.

Il y avait des rapports de hauts responsables politiques et d’officiers de l’armée détenus, mais on ne savait pas par qui.

Au milieu de la confusion, des manifestants de l’opposition se sont rassemblés sur une place à Bamako tandis que les puissances régionales et internationales ont exhorté les soldats à retourner dans les casernes et les ambassades étrangères ont conseillé à leurs citoyens de rester à l’intérieur.
L’agence de presse AFP, citant une source identifiée comme un chef de file de la mutinerie, a déclaré que des soldats maliens avaient arrêté le président Ibrahim Boubacar Keita et le Premier ministre Boubou Cissé.

“Nous pouvons vous dire que le président et le Premier ministre sont sous notre contrôle”, a déclaré à l’AFP le dirigeant, qui a demandé l’anonymat.

Il a ajouté que le couple avait été “arrêté” à la résidence de Keita dans la capitale Bamako.

Le rapport n’a pas pu être vérifié indépendamment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *