Menace terroriste en Côte d'Ivoire: Des mouvements suspects signalés dans le Folon

Menace terroriste en Côte d’Ivoire: Des mouvements suspects signalés dans le Folon

Menace terroriste en Côte d’Ivoire: Des mouvements suspects signalés dans le Folon

Fanny Moussokoura Chantal, Sénatrice de la région du Folon (Nord de la Côte d‘Ivoire), a réagi aux récentes attaques intervenues à Kafolo et à Gbêya, ayant fait une dizaine de morts et des blessés dans les rangs des Forces armées de Côte d’Ivoire.

Menace terroriste: La Sénatrice Chantal Fanny signale des mouvements suspects dans la région du Folon

La situation sécuritaire liée au risque terroriste dans la partie nord de la Côte d’Ivoire, recommande la plus grande vigilance des autorités ivoiriennes et des populations vivant dans le septentrion.

C’est en somme le message laissé par Chantal Fanny, Sénatrice de la région du Folon dans une déclaration dont copie nous est parvenue. Le maire de Kaniasso révèle la présence dans certaines localités du Folon de «Guides islamiques » méconnus des populations et qui exercent sans pour autant collaborer harmonieusement avec les populations.

« Ces mouvements de masses de personnes non identifiées, ont parfois créé des malversations et des malentendus entre ces personnes et la population, suscitant quelques incidents du fait du choix de ces personnes de vivre en autarcie, attitude contraire aux principes de vie des populations de la zone », informe l’élue locale.

Elle ajoute que les mouvements suspects de ces guides religieux dans toute la partie frontalière de la région allant de Ouelli à Goueya en passant par Sokoro, avaient à maintes reprises, été signalés.

«Nous réitérons notre demande auprès de nos autorités politiques et militaires pour une surveillance accrue et renforcée dans cette zone de la Région », a-t-elle lancé aux autorités. Avant d’appeler à la sérénité, l’ensemble des populations vivant dans le Folon.

«Face à toutes ces situations, nous invitons la population ivoirienne en général et celle de Kafolo, Goueya, de Ouelli, Sokoro en particulier et celle dans toutes les zones frontalières à redoubler de vigilance tout en demeurant sereines car l’État veille», a-t-elle exhorté.

Bien avant, la Sénatrice du Folon a exprimé sa compassion à l’endroit des familles des militaires tombés jeudi dernier lors de l’attaque du poste mixte de Kafolo, et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *