«Mon mari me droguait pour que son chien couche avec moi»

«Mon mari me droguait pour que son chien couche avec moi»

«Mon mari me droguait pour que son chien couche avec moi»

Si la richesse matérielle et financière est la raison qui vous pousse à vous marier, alors vous changerez peut-être d’avis après avoir lu cette histoire horrible.

L’ex-femme d’un homme riche a décidé de raconter comment elle a perdu son utérus à cause de nombreux rapports sexuels avec le chien de son mari.

Selon la jeune femme qui a partagé sa triste histoire sur les médias sociaux pour servir de leçon à d’autres jeunes filles, son mari l’avait épousée pour son chien.

Tout a commencé lorsqu’elle a réalisé que son mari ne couchait pas avec elle après leur mariage. Pourtant il la droguait tous les soirs pour que son chien puisse coucher avec elle.

Ayant soupçonnée que quelque chose n’allait pas, elle a décidé de mener ses enquêtes. Une nuit, elle a fait semblant d’être ivre et a feint de ronfler. Quelques minutes plus tard, son mari a mis ses mains sur le visage pour se rassurer qu’elle était profondément endormie. Il est donc allé chercher son chien pour qu’il fasse son travail.

Elle a crié à l’aide et le mari s’est rendu compte qu’elle n’était pas ivre. Il l’a suppliée de garder le secret et de laisser le chien coucher avec elle. Elle a refusé et son mari est devenu fou. Lorsqu’elle s’est rendue à l’hôpital, elle a découvert que son utérus avait été détruit.

Une danseuse sud africaine expulsée pour non port de slip (Attention à l’image!!!)

Les autorités zambiennes ont expulsé de leur territoire la danseuse sud-africaine Zodwa Wabantu, pour ses exhibitions dans des tenues osées.

Zodwa Wabantu a vu son spectacle annulé parce qu’elle danse sans sous-vêtements, a déclaré son promoteur.

Elle devait se produire samedi soir à l’occasion du lancement d’un album de musique. Selon l’organisateur de la tournée, Zodwa Wabantu a été expulsée dès son arrivée à l’aéroport international Kenneth Kuanda de Lusaka.

«Je peux confirmer que Zodwa a été renvoyée en Afrique du Sud par le département de l’immigration», a déclaré à l’AFP son agent Lucky Munakampe.

La ministre zambienne chargée des Affaires religieuses, Godfridah Sumaili, a également déclaré à l’AFP la semaine dernière que Zodwa ne serait pas autorisée à faire son spectacle dans le pays.

«La Zambie est une nation chrétienne où la morale et l’éthique doivent être respectées. Nous ne permettrons pas à une femme de danser sans sous-vêtements».

La Zambie est un pays largement conservateur où la majorité de la population est chrétienne pratiquante.

Signalons que l’année dernière, les autorités chargées de la censure au Zimbabwe avaient interdit à Zodwa de danser lors d’un carnaval mais elles étaient revenues sur leur décision, autorisant la danseuse à se produire dans des locaux privés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *