Nicki Minaj révèle les secrets de sa vie avec son "âme soeur", Kenneth Perry

Nicki Minaj révèle les secrets de sa vie avec son “âme soeur”, Kenneth Perry

Nicki Minaj révèle les secrets de sa vie avec son “âme soeur”, Kenneth Perry

Nicki Minaj, parfaite femme au foyer ? La rappeuse a confié être parfaitement heureuse dans sa vie conjugale avec son époux Kenneth Perry. Persuadée d’avoir trouvé le grand amour, l’artiste ne tarit pas d’éloges sur son mari.

Peu auraient parié sur la capacité de Nicki Minaj à être une parfaite femme rangée, mariée et fière de l’être. Et pourtant ! La chanteuse de 37 ans a confié lors de l’émission Young Money Radio avec Lil Wayne le 12 juin 2020 être parfaitement heureuse dans son mariage avec celui qu’elle considère comme son âme soeur : Kenneth Perry. “Je ne pensais pas que ce serait aussi rafraîchissant et apaisant” a-t-elle confié, très amoureuse de son époux. “Même si vous n’êtes pas mariés, lorsque vous avez quelqu’un qui est comme votre âme soeur, quelqu’un qui vous comprend et qui ne vous juge pas, cela vous donne juste l’impression d’être au sommet du monde.”

Il y a un an déjà, Nicki partageait son amour pour Kenneth en confiant au micro de l’émission Queen Radio : “Je crois que j’ai ce que je cherchais, rien que du bonheur. Il était difficile d’arriver dans une relation aussi épanouissante. Maintenant que je suis là, je n’ai pas envie de compromettre cela pour qui que ce soit.”

Mariés depuis octobre 2019, le couple se fréquentait depuis un peu plus d’un an au moment de leur union. Fusionnels dès leur rencontre – qui fût un coup de foudre pour les deux partenaires – les amoureux semblent effectivement nager dans le bonheur depuis leur mariage. Pourtant, Kenneth n’a pas vraiment le passif du prince charmant idéal. Criminel condamné plusieurs fois, il a purgé une peine de sept ans de prison pour homicide volontaire en avril 2002. En avril 1995, il a également été condamné pour viol sur une mineure de 16 ans. Récemment, le 4 mars 2020, Kenneth a encore été arrêté pour avoir “oublié” de s’enregistrer auprès de l’État californien comme délinquant sexuel. Une peine qui pourrait lui valoir, lors de son jugement, jusqu’à dix ans de prison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *