Olivette exprime le mal qui l'habite depuis la mort de Dj Arafat

Olivette exprime le mal qui l’habite depuis la mort de Dj Arafat

Olivette exprime le mal qui l’habite depuis la mort de Dj Arafat

Olivette, l’ancienne gouvernante d’Arafat évoque son mal après les funérailles de feu son Boss, Dj Arafat. Elle affirme haut et fort sur VIBE RADIO.CI qu’elle fut abandonnée par ceux qui fréquentaient son regretté patron.

Employée de longues dates de feu la légende du coupé décalé, l’ancienne gouvernante a exercé chez Arafat comme gouvernante pendant une dizaine d’années, avant que ce dernier ne quitte le monde des vivants.

L’ex-gouvernante du Daishikan avoue ici ce qui lui a fait mal au cœur après les funérailles de son ancien patron : « De son vivant, mon Patron recevait beaucoup de personnes à la maison, des personnes qui étaient aussi sympa avec moi. J’ai travaillé 10 années chez Arafat, j’ai vu pas mal de personnes passer chez mon Patron.

Après les funérailles du Boss, les mêmes personnes qui venaient à la maison, quand je les appelle au téléphone, ils ne me décrochent pas. D’autres me disent : «Je vais te rappeler», jusqu’au jour d’aujourd’hui, personne ne m’a rappelé. Ils m’ont tous abandonnés. J’étais là sans activité aucune, je ne faisais rien, je n’avais rien, jusqu’à ce que une bonne âme comme Badro vienne me faire ce don d’un restaurant », a confié Olivette, ex gouvernante du défunt Daishikan. Par Enzo Dia

Ange Didier Houon est né le 14 octobre 1985 en Côte-d’Ivoire. Il est lefils de Tina Glamour, artiste ivoirienne connue pour un style osé et provocant. Daishikan se surnomme ainsi en hommage au dirigeant palestinien Yasser Arafat. Il effectue se débuts dans les fameux maquis de Treichville, quartier chaud d’Abidjan.

Le titre « Jonathan » en 2003 apporte à DJ Arafat une première reconnaissance dans le mouvement coupé-décalé. Il se rend alors à deux reprises en France pour des spectacles, et décide en 2005 de rester dans l’hexagone malgré l’expiration de son visa. DJ Arafat est finalement interpellé, puis placé en centre de rétention avant d’être renvoyé en Côte-d’Ivoire.

Daishikan s’associe alors avec Debordeaux Leekunfa dit Debordo DJ, avec qui il crée le style kpangor. Ce dérivé du coupé-décalé rencontre un large succès, tout particulièrement en Afrique francophone. DJ Arafat se spécialise également dans des freestyles à l’ivoirienne, dénommés attalakus. Cette période s’achève en septembre 2009, DJ Arafat décidant alors de reprendre son destin en solo.

Influencé par le crunk et Lil Wayne en particulier, DJ Arafat fait alors évoluer son style. Friand de surnoms et autres alliasses, DJ Arafat se fait également appeler Yoroboh 5500 voltes et l’Apache 8500 voltes. Ces surnoms brocardent allègrement les problèmes de distribution d’électricité, endémique en Côte-d’Ivoire. Encore peu connu en Europe, DJ Arafat présente son nouveau style avec Gladiator sorti en 2010.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *