P. Diddy, un hypocrite ? Mase se lache sur P. Diddy

P. Diddy, un hypocrite ? Mase se lache sur P. Diddy

P. Diddy, un hypocrite ? Mase se lache sur P. Diddy

Fervent défenseur de la “Black Excellence” et de la culture noire-américaine, il semblerait que P. Diddy ne soit pas celui qu’on croit… à en croire son ancien protégé Mase !
Lire aussi : Booba : Omar, le fils du Duc de Boulogne raconte à toute sa classe que son père a le Coronavirus

C’est en 1996 que Mason Durrell Betha alias Mase est découvert par P. Diddy, qui le signe sur son label Bad Boy Records. Après quelques featurings, il explose à l’âge de 20 ans avec le tube Mo Money Mo Problems – en collaboration avec Notorious B.I.G et P. Diddy – avant la sortie de son 1er album, Harlem World. S’il avait décidé de se retirer de la musique pour “pouvoir se consacrer à Dieu” et donc devenir prêtre, il était tout de même revenu avec 2 autres albums Welcome Back (en 2004) et Now We Even (en 2015). Libéré de son contrat avec Bad Boy Records depuis 2012, Mase a aujourd’hui décidé de dénoncer l’hypocrisie de son ancien mentor P. Diddy…

Lors de l’annuel gala des pré-Grammy, organisé par Clive Davis, P. Diddy s’étaiut lancé dans un discours attaquant la cérémonie. Selon lui, l’Académie des Grammys ne respecte pas assez la musique et les artistes noires : “Pour la plupart d’entre nous, c’est tout ce qu’on a. C’est notre seul espoir. Mais le hip-hop n’a jamais été respecté par les Grammys. La musique noire n’a jamais été respectée par les Grammys comme elle devrait l’être”.


Lire aussi : Journée internationale de la femme: Beyoncé et Aya Nakamura à l’honneur

Coup de gueule…
Un discours ovationné par beaucoup, mais totalement hypocrite pour d’autres, à l’instar de Mase qui l’a dénoncé dans une longue publication postée sur Instagram. Une critique envers Diddy qui exploiterait ses artistes, selon l’ex-rappeur de Bad Boy Records : “Diddy, j’ai entendu ton discours aux Grammys. Tu disais qu’un artiste devait savoir garder le contrôle. Et bien je serais donc le 1er à prendre cette initiative. Avant de demander aux autres ethnies de nous respecter, nous devons d’abord nous respecter en tant que Noirs. Surtout les créateurs. Je t’ai entendu dire haut et fort que tu voulais t’impliquer pour les artistes. A cela, ma réponse sera que si tu veux que les choses changent, commence aujourd’hui par changer toi-même. Tes pratiques commerciales passées n’ont cessé de mettre tes artistes dans le besoin, ces artistes qui t’ont aidé à obtenir l’Icon Awards grâce à l’iconique label Bad Boy. Par exemple, tu profites toujours de mes droits d’édition acquis il y a 24 ans en échange de 20 000 dollars. Ce qui me donne envie de ne jamais retravailler avec toi comme n’importe quel artiste après avoir découvert que quelqu’un le vole et salit son nom parce qu’il ne veut pas se plier à ses horribles pratiques commerciales […] Je n’ai jamais rien dit parce que je voulais attendre d’être financièrement stable pour que je puisse dire ce que j’ai à dire tranquillement et non par dépit. Autre insulte, tu continues à parler de Black Excellence et d’amour, mais je sais que l’amour n’est pas gratuit. Il y a quelques jours, je t’ai offert 2 millions en cash pour racheter mes droits, comme par respect, que je te dois pour m’avoir donné une opportunité à mes 19 ans. Ce que tu as refusé en prétextant une offre supérieure faite par un type venant d’Europe sur laquelle je devais m’aligner pour récupérer mes droits. Sinon, je devrais attendre mes 50 ans et mes droits mes reviendraient. Tu les a achetés pour 20 000 dollars et je t’ai offert 2 millions de dollars. Quand notre propre race nous asservit, ce n’est pas du tout ce que j’appelle la Black Excellence. Ce qui est à nous, nous appartient, mais on ne doit pas s’acheter entre nous. Ne te cache plus derrière “l’amour”. Tu dis que tu as changé ? Rends l’argent aux artistes afin qu’ils prennent soin de leurs familles”. Et voilà qui vient quelque peu bousculer l’élite de la communauté noire-américaine qui s’est constituée sur le bizness de la culture du hip-hop…
Lire aussi : Sida: un deuxième cas de patient officiellement guéri du VIH

Voir cette publication sur Instagram

@diddy I heard your #Grammy speech about how u are now for the artist and about how the artist must take back control. So I will be the first to take that initiative. Also, before we ask of other ethnicities to do us right we should do us as black people better. Especially the creators. I heard u loud and clear when u said that u are now for the artist and to that my response is if u want to see change you can make a change today by starting with yourself. Your past business practices knowingly has continued purposely starved your artist and been extremely unfair to the very same artist that helped u obtain that Icon Award on the iconic Badboy label. For example, u still got my publishing from 24 years ago in which u gave me $20k. Which makes me never want to work w/ u as any artist wouldn’t after u know someone is robbing you & tarnishing your name when u don’t want to comply w/ his horrendous business model. However, people would always ask what’s up w/ Mase? So I would be forced to still perform to not look crazy when I was getting peanuts and the robbery would continue. So many great moments and people lives in music were lost. But again, I rode with u in the face of death without flinching & u still wouldn’t do right. I never said anything because I wanted to wait until I was financially great so I can ensured that I was addressing this from a pure place and not out of spite. To add insult, u keep screaming black excellence and love but I know love isn’t free. So I offered u 2m in cash just a few days ago to sell me back my publishing(as his biggest artist alive) that always show u respect for u giving me an opportunity at 19 yrs old. Your response was if I can match what the EUROPEAN GUY OFFER him that would be the only way I can get it back. Or else I can wait until I’m 50 years old and it will revert back to me from when I was 19 years old. You bought it for about 20k & I offered you 2m in cash. This is not black excellence at all. When our own race is enslaving us. If it’s about us owning, it can’t be about us owning each other. No More Hiding Behind “Love”. U CHANGED? GIVE THE ARTIST BACK THEIR $$$. So they can take care of their families

Une publication partagée par MA$E (@rsvpmase) le

Rejoignez Echobuzzweb sur Facebook pour plus d’Infos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *