Par peur du coronavirus, cette adolescente se suicide

Par peur du coronavirus, cette adolescente se suicide

Par peur du coronavirus, cette adolescente se suicide

Si la maladie qui contamine le monde entier ébranle, c’est aussi pour des raisons psychologiques. Cela a été funestement le cas pour une jeune adolescente qui a mis fin à ses jours par peur d’attraper le nouveau coronavirus. Souffrant terriblement de cette appréhension qui s’est transformée en tourment, elle décide alors de commettre l’irréparable. Malheureusement, sa tentative n’aura pas été vaine et ses parents sont dévastés par son départ tragique. Ce témoignage navrant nous est relayé par nos confrères du média britannique The Daily Mail.
Lire aussi : Test vaccin du coronavirus en Afrique: Nouveau rebondissement en Côte d’Ivoire

Le coronavirus touche parfois indirectement. Et pour cause, la peur d’attraper cette maladie est à l’origine de véritables pensées suicidaires parfois accompagnées de passage à l’acte. L’histoire de cette adolescente en est une preuve frappante. Sa peur d’être contaminée par le Covid-19 lui vaudra d’attenter à ses jours.

Une adolescente drôle et charmante
Ses yeux bleus incandescents débordaient de vie. Pourtant, elle aura choisi de se l’ôter par peur d’être contaminée par le Covid-19. Elle s’appelle Emily Owen, une jeune adolescente souffrant de trouble autistique avec une « lutte quotidienne pour s’adapter aux normes sociales ». Cette dernière avait extrêmement peur d’être isolée à cause du coronavirus. Sa peur lui aura valu de mettre fin à ses jours, selon les déclarations de sa famille qui a expliqué qu’elle était incapable de gérer le confinement imposé par cette pandémie. Dévastés, ses proches en ont appelé à la sensibilisation aux troubles mentaux pouvant découler de ce climat de peur. « Plus de personnes vont mourir de la peur du coronavirus que de la maladie en elle-même » avait intimé la disparue à ses parents. Des paroles inquiétantes qui étaient en vérité un signal.
cette adolescente se suicide

La peur de l’inconnu
Si la jeune adolescente est morte, c’est essentiellement en raison de l’isolation sociale qui caractérise le confinement. Emily avait une vie relationnelle riche et avait l’intention de se porter volontaire pour aider les personnes qui avaient des difficultés à rester chez eux. Malheureusement, elle est morte à l’hôpital dans un état critique après quelques jours de lutte. Selon sa famille, c’est la peur de l’inconnu qui l’a mis dans cet état de torpeur. Sa sœur, Annabel Owen a tenu à publier un hommage pour la défunte. « Emily était très concernée de l’impact du coronavirus sur notre santé mentale dû à l’isolation » a-t-elle écrit. Pour la famille de l’adolescente, elle était « talentueuse et un petit peu folle ». La victime collatérale du coronavirus s’est inscrite en tant que donneuse d’organes à l’âge de douze ans. Trois enfants pourront bénéficier de cet acte honorable.
cette adolescente se suicide

Une fierté familiale
Après le déchirement, vient l’hommage. Et c’est avec une immense fierté que la famille d’Emily témoigne de sa grandeur d’âme. « Nous sommes dévastés mais aussi extrêmement fiers de tout ce qu’elle a accompli dans la vie. Beaucoup de gens nous ont envoyé des messages pour nous dire comment Emily les a aidé dans des temps difficiles. Nous n’avions aucune idée de l’impact positif qu’elle avait sur les gens autour d’elle » pouvait-on lire sur le statut Facebook, d’Annabel, sa sœur. Elle écrit que la jeune adolescente était heureuse malgré tous les conflits intérieurs qu’elle avait. « Peu de gens en étaient conscients mais il y a quatre ans, elle a été diagnostiquée autiste et se battait tous les jours pour s’adapter aux normes sociales » . Un message poignant qui vise à lever le voile sur ce trouble du développement qui peut parfois être un terrain fertile pour les pensées et les actes suicidaires.
cette adolescente se suicide

Un hommage émouvant
Une collecte de fonds a réussi à lever plus de 2400 livres (2720 euros) en hommage de la défunte Emily. Le bar où travaillait cette dernière a également écrit un bel hommage à l’adolescente. On peut y lire : « Nous avons le cœur brisé de ne plus la voir pousser nos portes comme une tornade avec toute son énergie ou encore d’entendre son rire si particulier. Elle était un membre spécial de notre équipe et elle nous manquera énormément » Une publication qui montre qu’Emily laissera un souvenir indélébile dans le cœur de ceux qui l’ont connue.

Le deuil d’un enfant : une épreuve dévastatrice
Le plus fondamental pour aider une personne frappée par un deuil est d’être à l’écoute. Qu’il s’agisse d’une oreille attentive, d’un sourire ou de se porter volontaire pour assumer des tâches qui s’avèrent impossibles en cette période douloureuse, il est indispensable d’être présent . Se ménager quand on se sent impuissant est essentiel pour pouvoir offrir une aide précieuse à un proche.

Rejoignez Echobuzzweb sur Facebook pour plus d’Infos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *