"Pour Nina, je suis devenue une lionne", déclare Adriana Karembeu

“Pour Nina, je suis devenue une lionne”, déclare Adriana Karembeu

“Pour Nina, je suis devenue une lionne”, déclare Adriana Karembeu

Confinée à Marrakech, l’ex-top model a trouvé sa vocation avec Nina.

La retraite, elle y a cru. Six mois… « Et puis, dix jours après l’accouchement, j’avais perdu mes 11 kilos. Mon corps est encore mieux qu’avant ! » Adriana Karembeu ne dit pas ça par prétention. C’est comme si elle parlait de quelqu’un d’autre, d’une fille qui n’était pas tout à fait elle et dont elle était prête à faire le deuil. Elle avait même suggéré à son mari d’en faire autant, puisque ce corps de rêve n’était pas censé résister à une maternité survenue à 46 ans. Et la voilà de retour, cette blonde spectaculaire, avec ses jambes de 1,24 mètre ! Encore une fois, Adriana n’en revient pas : son succès, sa silhouette et, maintenant, la vie avec Nina, qui fêtera ses 2 ans le 17 août. Un soleil autour duquel tourne le monde…

L‘équilibre à trois n’a pas tout de suite été une évidence. « Lorsque Nina est née, Aram a eu l’impression de perdre sa femme. Un bébé demande tant d’attention ! Au début, c’était difficile pour lui. Il a fallu beaucoup parler. Toutes les attentions que je lui portais avant lui manquaient. Aujourd’hui, notre fille est plus grande, alors je partage mieux mon temps. »

Adriana s’étonne peut-être d’être restée la créature qui fascine les photographes depuis plus de vingt ans, mais elle s’étonne encore davantage de celle qu’elle est devenue : « Une lionne… Cet instinct animal de protection est venu d’un coup. » Et si, avec son mari, elle met toujours un point d’honneur à faire son sport, à surveiller son alimentation, ce n’est plus « pour avoir de belles fesses », mais pour être « le plus longtemps possible » avec Nina…

Rejoignez Echobuzzweb sur Facebook pour plus d’Infos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *