Poutine affirme qu'il a des forces de police pour intervenir en Biélorussie si la situation "devient incontrôlable"

Poutine affirme qu’il a des forces de police pour intervenir en Biélorussie si la situation “devient incontrôlable”

Poutine affirme qu’il a des forces de police pour intervenir en Biélorussie si la situation “devient incontrôlable”. La situation peut dégénérer en Biélorussie. Le président russe Vladimir Poutine a assuré ce jeudi dans une interview à la télévision publique que la Russie était prête à intervenir auprès des forces de police du Belarus voisin si la situation devenait incontrôlable. «Alexandr Grigorevich [le patronyme de Loukachenko] m’a demandé de former un contingent de membres des forces de sécurité et je l’ai fait. Mais nous avons également convenu qu’il ne sera pas utilisé tant que la situation ne deviendra pas incontrôlable », a déclaré Poutine à la chaîne Rossia 1.

Le président russe a assuré que la Russie se comportait de manière beaucoup plus modérée vis-à-vis de la Biélorussie que ne le font les Européens et les Américains.

En fait, Poutine a accusé l’espionnage américain d’être derrière, avec les renseignements ukrainiens, l’opération qui a conduit à l’arrestation en Biélorussie de 33 mercenaires russes avant les élections présidentielles biélorusses du dernier jour 9. Minsk a accusé ces hommes de chercher à déstabiliser le pays et a ouvert un incident diplomatique inhabituel avec Moscou. «Ces personnes, j’insiste, voyageaient pour travailler dans un pays tiers. Ils ont été lancés comme un leurre à travers la frontière. C’était une opération des agences de renseignement ukrainiennes avec les agences américaines », a déclaré le dirigeant russe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *