Seydi

Pr Seydi prévient : “Je n’utiliserai pas l’Artémisia sur mes patients au sénégal” (Vidéo)

Pr Seydi prévient : “Je n’utiliserai pas l’Artémisia sur mes patients au sénégal” (Vidéo)

Utilisée depuis des siècles en médecine chinoise, Artemisia annua a été “redécouverte” pendant la guerre du Vietnam. Et ce n’est pas une inconnue de la science moderne. En 2015, Youyou Tu est devenue le premier prix Nobel de médecine chinois pour avoir démontré l’efficacité d’une substance extraite de la plante, l’artémisinine, dans les traitements antipaludéens.

En février 2019, l’Académie nationale de médecine avertissait que l’artémisinine est recommandée pour traiter le paludisme en association avec d’autres médicaments à l’action plus prolongée selon des “combinaisons thérapeutiques à base d’artémisinine”, ou CTA. L’utilisation de cette plante seule, en poudre ou en tisane, n’a aucune garantie d’efficacité et risque d’aggraver l’émergence de formes résistantes de la maladie, expliquait-elle, tout en dénonçant les allégations “scientifiquement incertaines et irresponsables” de ceux qui promeuvent cette phytothérapie. L’Académie demandait alors “que cesse une campagne de promotion organisée par des personnalités peut-être bien intentionnées mais incompétentes en paludologie”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *