Près d'un an après la mort de DJ Arafat, Debordo toujours dans un état de choc

Près d’un an après la mort de DJ Arafat, Debordo toujours dans un état de choc

Près d’un an après la mort de DJ Arafat, Debordo toujours dans un état de choc

Près d’un an, la mort de d’Arafat DJ continue de faire saigner les cœurs. Décédé le 12 août 2020 suite à un accident de moto survenu la veille, bon nombre de ses amis, proches et fans continuent de pleurer le roi du Couper-décaler. Et c’est le cas de Debordo Leekunfa, considéré comme le véritable rival de DJ Arafat dans l’univers du couper décaler.

Le 12 août 2019, l’industrie de la musique ivoirienne a sombré en perdant un de ses piliers, celui là qui planait sur la musique couper décaler, DJ Arafat. Houon Ange Didier de son vrai nom, est fauchée brutalement par la mort le 12 août suite à un accident de moto survenu la veille.

Ce décès tragique du patron de la Yôrôgang, a semé douleurs, consternation et tristesse. C’est le cas de Debordo Leekunfa qui était effondré à la mort de son frère-ennemi.

En effet, comme le souligne Afrique-sur7.fr, l’ancien compagnon de Carmen Sama et le patron des légionnaires apparaissaient comme de véritables rivaux dans le couper décaler. Des fans d’Arafat n’ont pas manqué d’accuser Debordo d’être responsable de la mort de leur idole.

Mais Debordo Leekunfa a toujours assuré que lui et Arafat étaient de véritables amis. Dix mois après la disparition du père de Rafna, le «Mimi» continue de pleurer le «Zeus d’Afrique». Dans une publication sur sa page Facebook, Patrick Tanguy Séry Digbeu a rendu un hommage à Arafat. «Tu me manques bra (frère, NDLR)», a-t-il mis en légende d’une photo de lui et l’illustre disparu. On voit bien que le décès d’Arafat continue d’affecter Debordo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *