police

Rwanda : La police a descendu deux personnes qui ont défié l’ordre de confinement

La police rwandaise a tiré sur et tué deux personnes qui avaient défié l’ordre de confinement imposé par le gouvernement pour prévenir la propagation du coronavirus.

Les deux jeunes hommes âgés de la vingtaine « ont essayé de se bagarrer avec les officiers », déclare John Bosco Kabera, porte-parole de la Police Nationale Rwandaise via un échange téléphonique au média Bloomberg ce mercredi.

Les faits se sont déroulés à Nyanza qui était la capitale royale du Royaume du Rwanda au début du siècle dernier et actuellement située au sud-ouest du Rwanda, les deux hommes qui bravaient le confinement ont été tués par la police.

« Ils étaient sur une petite moto. La patrouille leur a demandé de s’arrêter, mais à la place ils ont accéléré. Lorsque les policiers les ont rattrapés, les deux hommes les ont agressés », rapporte The New Times, un journal pro-gouvernemental. “Les policiers ont tiré en situation de légitime défense”, explique le quotidien.

Le gouvernement Rwandais avait entamé, le 22 Mars, un confinement général sur deux semaines, interdisant le voyage entre les villes et les villages et demandant aux gens de rester chez eux.

Ces mesures sont parmi les plus rigoureuses sur le continent Africain. L’Afrique de l’Est a déjà enregistré 40 cas confirmés du Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *