Serey Dié

Serey Dié fait “pleurer” des internautes

L’ancien capitaine des Éléphants de Côte d’Ivoire, Serey Dié, garde toujours en mémoire le match contre la Colombie à la coupe du monde 2014 où il a fondu en larmes lors de l’exécution des hymnes nationaux.

Serey Dié n’a pas oublié les larmes versées au Mondial 2014

L’ex capitaine des Éléphants de Côte d’Ivoire Serey Dié Geoffroy, à l’instar des autres footballeurs professionnels, mène une vie de rêve.

Rouler dans de belles voitures, dormir dans de belles maisons, c’est aujourd’hui le quotidien du milieu de terrain ivoirien qui pourtant a eu un passé très difficile.

En effet, l’ex petit ami de la belle chanteuse ivoirienne, Josey, a longtemps broyé du noir avant de se faire une place au soleil. Entre pauvreté et galère de transferts, Serezo a connu un itinéraire éprouvant et hors norme avant de connaître la réussite dans plusieurs clubs européens et en sélection.

”Je vendais des trucs pour survivre, du pain, des cigarettes au feu rouge. Je faisais « cabine téléphonique » (prêter des téléphones aux gens pour appeler). J’avais moins d’un euro par jour… Parfois, je passais deux jours sans manger. Le père ne vivait plus (il est mort en 2004), la mère n’avait qu’une petite pension; donc je ne pouvais rien lui demander. Je devais me débrouiller seul. J’habitais même une chambre avec un toit inachevé…Quand je m’entraînais, je pensais à mon matelas et à mes deux ou trois vêtements que je possédais qui allaient être mouillés en rentrant… Mais j’en voulais tellement… Je suis resté en Tunisie dans la misère totale, je ne mangeais parfois pas de la journée, je pleurais tout seul, je pensais à ma mère, à mon père… Je m’entraînais le matin et je faisais parfois la plonge le soir dans des restos pour avoir un peu de pièces”, avait témoigné Serey Dié.

Devenu footballeur professionnel, Serey Dié a été sélectionné pour la Coupe du monde 2014 au Brésil. Il est même aligné dans le onze entrant pour le deuxième match des Eléphants contre la Colombie.

Pendant l’exécution des hymnes nationaux, le milieu de terrain ivoirien éclate en sanglots au rythme de « l’Abidjanaise ». Ce jour-là, Geoffroy Serey Dié a ému la planète entière.

”J’ai franchi tous les échelons… C’est pour tout ça que j’ai pleuré… Je me retrouvais à côté de Drogba, Yaya, Zokora… Ces gens que je voyais à la télévision… Tous mes sacrifices sont revenus en mémoire”, a confié Serey Dié.

Agé aujourd’hui de 36 ans, le joueur de Neuchâtel Xamax FCS (Suisse) a récemment annoncé sa retraite internationale après un excellent parcours avec les Eléphants qui a séduit bon nombre d’ivoiriens.

Cependant le champion d’Afrique 2015 garde toujours en mémoire ce match contre la Colombie où il a éclaté en sanglots lors de l’exécution des hymnes nationaux. Pour preuve, l’international ivoirien s’est prêté au challenge ”Don Trusch” qui consiste à publier une vidéo mettant en relation deux faits marquants de la vie d’un individu.

Dans une vidéo publiée sur sa page Facebook, l’on a d’abord aperçu Serey Dié se réveiller dans une chambre, avant de se retrouver ensuite à ce fameux match contre la Colombie.

Cette vidéo a bien évidemment suscité de nombreux commentaires de la part des internautes qui, pour la plupart, ont adressé des messages de félicitations et de remerciements à l’international ivoirien pour tout le service rendu à la nation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *