Siro sur les obsèques de Dj Arafat: "Jusqu’aujourd’hui, nous devons encore"

Siro sur les obsèques de Dj Arafat: “Jusqu’aujourd’hui, nous devons encore”

Siro sur les obsèques de Dj Arafat: “Jusqu’aujourd’hui, nous devons encore”

L’artiste zouglou, Siro, a fait des confidences sur les obsèques de Dj Arafat auquel il avait pris part en tant que membre du comité d’organisation.

Siro: ‘’Il y a seulement 3 artistes qui ont fait des dons avant l’inhumation de Dj Arafat ‘’

Près de 10 mois après le décès de Dj Arafat, l’artiste Siro, invité à l’émission Faha Faha sur Ivoire Music Tv, est revenu sur les obsèques du roi du Couper décaler, qui continuent d’alimenter de chaudes discussions sur les réseaux sociaux. N’étant pas très proche du boss de la Yorogang, le fidèle compagnon de Yodé a justifié sa présence au sein du comité d’organisation des obsèques du Beerus Sama.

‘’J’ai eu l’appel de Youyou Toit Rouge (ex manager de Dj Arafat) me demandant de piloter les obsèques de Dj Arafat … et vu qu’il y avait des soucis avec Mory (Molaré), j’ai donné l’idée de choisir Kenzo… Arafat, c’est mon petit frère. Il y a beaucoup de choses qui nous liaient. Dans une organisation, il faut toujours des gens de confiance…‘’, a expliqué Siro avant de revenir sur l’absence de Molaré au sein de ce comité.

‘’(…) Il était normal pour Molaré, en tant que grand-frère, de vouloir chapoter l’organisation des obsèques. Mais vous savez, dans le Couper décaler, ils ont trop de problèmes entre eux … Les membres du cercle restreint d’Arafat ont trouvé qu’ils (Arafat et Molaré) étaient en discorde, donc ils n’ont pas voulu‘’, a-t-il confié.

Siro est également fait des confidences sur les 150 millions de Fcfa qui ont été mis à la disposition du comité d’organisation par le gouvernement ivoirien afin de prendre en charge les obsèques de Dj Arafat. ‘’On nous a donné 150 millions de Fcfa pour organiser les obsèques au stade. D’abord, 150 millions ne peuvent pas faire le stade. Je ne veux pas rentrer dans les détails mais ce n’est pas qu’on nous a donné les 150 millions en espèce. L’argent était au ministère de la Culture. Nous, nous faisions des factures avec des prestataires qui vont au ministère pour se faire payer. La seule chose qu’on a reçue en espèce était l’avance pour la tombe et l’argent pour la communication… Jusqu’aujourd’hui, nous devons encore…‘’, a-t-il révélé.

Soupçonné d’avoir détourné des dons lors de ces obsèques, l’artiste zouglou a tenu à faire des précisons. ‘’C’est moi qui recevait tous les dons. Il y avait 3 cahiers: un cahier pour la famille, un pour le notaire et un pour le comité d’organisation …Tous les dons ont été remis à la famille et à ceux qui devaient les recevoir … On ne peut pas dire que Siro a détourné l’argent des dons …Tout ce que je touchais, je le remettais au service financier. A la fin, on a fait asseoir la famille; ils avaient leurs cahiers, on avait le nôtre, et on a remis les dons à qui de droit‘’, a expliqué Siro.

Puis de confier: ‘’Le premier don qui a été fait, venait de quelqu’un qui ne connaissait même pas Arafat. Il m’a remis 1 million de Fcfa. Sachez que la première semaine des obsèques, où tout le monde est venu faire Yako, on n’a même pas reçu 4 millions Fcfa. C’est la deuxième semaine, quand les autorités ont commencé à venir…Les seuls artistes qui ont fait des dons avant son enterrement sont au nombre de 3. Il y a ‘’Les Zouglou’’, Kedjevara Dj qui a donné 750 mille Fcfa, et Dadju qui a donné 2000 dollars. Nous, notre rôle, c’était de veiller à ce que chaque don puisse parvenir aux ayants-droit et c’est ce que nous avons fait’’, a-t- fait savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *