chloroquine

“Sous 48h, vous sentez vraiment un rebond”, témoigne un patient sous chloroquine

Le gouvernement a autorisé ce jeudi 26 mars, la prescription de l’hydroxychloroquine aux patients atteints par le Covid-19. Florian, atteint du Covid-19 il y a encore quelques semaines, témoigne des bienfaits de ce traitement.

Ce jeudi 26 mars, Olivier Véran, le ministre de la Santé a tranché : la prescription de la chloroquine est donc possible à l’hôpital, si le médecin le juge utile et sans attendre les résultats des essais cliniques en cours. Le médecin traitant de Florian, contaminé par le Covid-19 il y a plus de deux semaines, n’a pas attendu ce décret pour lui en prescrire.

“J’ai eu les premiers symptômes vers le 12 mars. À l’hôpital, on m’a prescrit des dolipranes et un traitement antibiotique. À partir du 14 mars, mon médecin traitant m’a proposé de basculer sous le traitement du Docteur Raoult et je suis donc passé sous traitement à la chloroquine”, explique Florian.

“J’ai rapidement eu une perte de goût et d’odorat, fièvre forte, toux sèche en fin de souffle. Les sensations étaient inédites, diffuses. J’ai senti un peu d’oppression. J’ai entamé le traitement et sous 48h, vous sentez vraiment un rebond. Ça vous libère et vous sentez que, par rapport à cette fatigue qui vous harasse, ça vous redonne une énergie. Dès le quatrième jour, j’ai arrêté le paracétamol grâce au traitement. J’ai commencé à me sentir mieux au bout de 48h et je me suis senti guéri à partir de la fin du quatrième jour”, raconte sur RTL cet ancien malade du Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *