“Sugar Daddy”: Suspect 95 démonte littéralement Emmanuela Keita

Le jeune rappeur Suspect 95 et la bloggeuse ivoirienne Emmanuela Keita ont eu une chaude discussion dimanche soir qui, selon plusieurs observateurs, a tourné à l’avantage du chanteur.

Affaire Sugar Daddy: Suspect 95 rappelle Emmanuela Keita à l’ordre

Le talentueux rappeur ivoirien Suspect 95 et la bloggeuse Emmanuela Keita sont au coeur d’une vive polémique qui alimente la toile depuis quelques jours.

En effet, ces deux personnages ivoiriens partagent des avis diamétralement opposés sur le concept dénommé “Sugar Daddy” qui est un terme utilisé pour désigner une relation amoureuse dans laquelle un homme aisé offre de l’argent et/ou des biens matériels à une femme bien plus jeune que lui.

Emmanuela Keita qui est l’ex compagne de l’international footballeur ivoirien, Kafumba Coulibaly, s’est donnée pour mission de faire la promotion du ”Sugar Daddy”.

Elle estime qu’une femme belle, disposant de tous ses atouts physiques, devrait être plus ambitieuse en fréquentant des hommes riches afin de ne pas vivre dans la souffrance.

Un argumentaire qui a rendu fou de rage Suspect 95 qui a proposé un débat ouvert à Emmanuela Keita qui, selon quelques indiscrétions, aurait également flirté avec feu Ange Didier Houon alias Dj Arafat.

”Je veux qu’on parle des Sugar daddy et ta position lâche, hypocrite et malhonnête sur le sujet parce que les sugar Daddy, ce n’est rien d’autre qu’une prostitution qui ne dit pas son nom et là, je te fais une faveur. Tu n’as pas intérêt à remettre ça en cause lors du débat parce que je vais t’humilier si tu fais ça », a lâché le rappeur dans vidéo.

Et la réponse de la promotrice du Sugar Daddy ne s’est pas fait attendre. Celle-ci a aussitôt accepté la proposition du rappeur, et nos deux personnages se sont donc donné rendez-nous dimanche soir sur Instagram.

Selon des observateurs, Suspect 95 a totalement malmené son adversaire qui n’a pas eu les arguments nécessaires pour inquiéter le rappeur.

En clair, Suspect 95 lui a fait comprendre que la beauté ne devrait pas être un prétexte pour prôner des anti-valeurs. Car, pour lui, une femme ne s’affirme que par sa capacité à s’assumer financièrement sans avoir à échanger sa beauté contre de l’argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *