Victimes de violences policières: "Nous sommes obligés de crier..."

Victimes de violences policières: “Nous sommes obligés de crier…” Victimes de violences policières, venus par solidarité ou pour lutter contre l’injustice, ceux qui ont répondu à l’appel d’Assa Traoré comprennent les manifestants américains mais veulent éviter les violences. Ils ne sont pas venus pour casser mais pour se faire entendre.Continue Reading