Tina Glamour, la mère de Dj Arafat : « Il faut que les amis de mon fils me respectent ! »

Tina Glamour, la mère de Dj Arafat : « Il faut que les amis de mon fils me respectent ! »

Tina Glamour, la mère de Dj Arafat : « Il faut que les amis de mon fils me respectent ! »

Alors qu’elle dispute les biens de son défunt fils DJ Arafat avec les amis du chanteur décédé, Tina Glamour a adressé un message fort à la Yorogang ce 3 juin 2020.

Invitée à l’émission Peopl’Emik sur la TV3, la mère de feu DJ Arafat, connue pour son franc-parler, a recadré certains membres de la Yorogang qui convoitent notamment les voitures du Daïshi.

« Il faut que les amis d’Arafat me respectent parce que je ne suis pas leur camarade, avertit-elle. J’ai été seule à porter la grossesse et la seule à décider de la garder. Ils ne sont pas membres de la famille alors qu’ils retiennent leurs langues ».

Les membres du label de production créé par feu Dj Arafat dénommé la Yorogang, sont plus que jamais déterminés à poursuivre le travail entamé par leur mentor.

Le boss de la Yorogang, Arafat dj, n’est plus. Il a été arraché de la terre des hommes le lundi 12 août dernier suite à un grave accident de moto dans la commune de Cocody, laissant derrière lui, sa mère, sa femme, ses cinq enfants et aussi son label de production, la Yorogang. Alors que l’on s’attendait à une dislocation de ce label après son décès, les amis et fidèles compagnons du Daishikan entendent pérenniser cette structure afin que le nom de leur mentor ne puisse pas être jeté aux oubliettes.

Lors de la veillée artistique le vendredi 31 août dernier, l’un des managers de la Yorogang, Landry Agban a révélé que Dj Arafat avait dans sa besace plusieurs morceaux déjà enregistrés mais non encore dévoilés. ”Ces chansons seront régulièrement mises sur le marché. Même dans sa tombe, il continuera de nous faire danser”, déclarait-il.

Les compagnons de feu Ange Didier Houon ne comptent pas se limiter à la mise sur le marché des chansons du Yôrôbô. Ils ont même décidé de poursuivre tout le travail de la Yorogang que le père fondateur du label avait entamé avant son décès.

«Nous ne voulons pas la disparition des œuvres d’Arafat Dj. Nous, membres de la YoroGang, avons décidé de continuer le travail de Didier. Nous sommes une structure organisée qui produit des artistes dont Yvan Trésor, Ali le Code, Abomé l’éléphant, Zukouon…Nous allons booster la carrière de nos artistes et mettre sur le marché de façon progressive, les chansons déjà enregistrées par Arafat Dj», a confié Landry Agban à abidjanshow.com

Puis d’ajouter: « Nous nous engageons à nous investir un peu plus dans l’événementiel avec l’organisation de concerts en hommage à Arafat Dj et autres. A cet effet, chaque mois d’août, nous organiserons 3 jours de fête au stade de Cocody Angré. Un concert sera organisé chaque 26 décembre pour célébrer l’anniversaire du Daïshikan».

Rejoignez Echobuzzweb sur Facebook pour plus d’Infos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *