Un adolescent qui présentait des symptômes du coronavirus meurt après qu’on lui ait refusé des soins à l’hôpital parce qu’il n’a pas d’assurance

Un adolescent qui présentait des symptômes du coronavirus meurt après qu’on lui ait refusé des soins à l’hôpital parce qu’il n’a pas d’assurance

Un adolescent qui présentait des symptômes du coronavirus meurt après qu’on lui ait refusé des soins à l’hôpital parce qu’il n’a pas d’assurance

La crise pandémique du coronavirus a pris tous les gouvernements à revers. En cause, la vitesse alarmante à laquelle elle s’est propagée à travers le globe. Les systèmes hospitaliers n’étaient pas prêts à faire face à une pandémie d’une telle ampleur. Chaque jour, des témoignages viennent confirmer cette réalité pénible. Aux Etats-Unis, un jeune homme qui ressent les symptômes du coronavirus se voit refuser son admission à l’hôpital car il n’avait pas d’assurance maladie. Découvrez le récit de cette histoire qui a été relayée par nos confrères du journal britannique The Independant.
Lire aussi : Test vaccin du coronavirus en Afrique: Nouveau rebondissement en Côte d’Ivoire

C’est en Californie aux États-Unis que le maire de la ville de Lancaster annonce une bien sombre nouvelle. Rex Parris confirme la mort d’un jeune adolescent de 17 ans. Après avoir souffert de symptômes s’apparentant à ceux du coronavirus, le jeune homme se serait vu refuser une admission aux urgences car il n’avait pas d’assurance.

Refusé aux urgences
Dans une vidéo postée sur YouTube, le maire de Lancaster Rex Parris, une ville californienne, revient sur le décès d’un adolescent de 17 ans. Rex Parris déclare que le vendredi avant sa mort, le garçon était en parfait état de santé, cela ne l’empêchera pas de mourir le mercredi qui suit. En ce jour funeste pour le jeune garçon de 17 ans, il se serait dirigé vers un établissement de soins d’urgence après que son état de santé se soit détérioré. Le personnel médical aurait alors refusé son admission pour une raison simple que nous partage le maire de la ville de Lancaster : Le jeune adolescent n’avait pas d’assurance. Malgré son état, l’établissement d’urgence lui aurait conseillé de se rendre àl’hôpital public le plus proche : le AV Hospital.

Un système remis en question
C’est en route vers l’hôpital public que le jeune adolescent fait un arrêt cardiaque. Les médecins ont réussi à le réanimer et à le maintenir en vie pendant 6 heures mais le jeune adolescent finit par succomber à sa crise. « Ils ont pu le réanimer et le maintenir en vie pendant environ six heures. Mais au moment où il est arrivé (à l’hôpital, NDLR), il était trop tard », explique le maire. Selon le journal britannique, la mort de ce jeune garçon n’est pas un cas isolé. Une jeune femme de 21 ans qui n’avait aucun problème de santé a également perdu la vie des suites d’une infection au coronavirus en Grande-Bretagne.

Il semblerait néanmoins qu’il reste encore à confirmer si la mort du jeune adolescent est réellement due au coronavirus. Le centre de contrôle et prévention des maladies (CDC) serait aujourd’hui en train d’enquêter afin de mettre en lumière tous les tenants et les aboutissants de ce drame.

En conclusion de sa vidéo, le maire de Lancaster a tenu à rappeler les mesures de quarantaine en vigueur dans le pays. Il a également insisté sur le fait que les personnes vulnérables, c’est à dire les personnes âgées et les personnes malades, sont encore plus tenues à la prudence.

Les Etats-Unis, au cœur de l’épidémie
Les États-Unis sont aujourd’hui le pays où il y a le plus de cas de coronavirus au monde, avec plus de 148 000 contaminations. Plus précisément, la ville de New York et l’état du Midwest sont l’une des zones les plus touchées du pays. Les hôpitaux se retrouvent surchargés et en manque accablant d’équipement sanitaire. C’est dans ce contexte qu’un commentaire du président américain Donald Trump a attiré la critique de la communauté internationale. En effet, celui-ci aurait clamé sa volonté de voir les églises « pleines » pour le 12 avril à l’occasion de Pâques. Le président Trump se serait repris en annonçant l’extension des mesures de confinement jusqu’au 30 avril selon Reuters.

Rejoignez Echobuzzweb sur Facebook pour plus d’Infos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *