Un chat infecté par le nouveau coronavirus

Un chat infecté par le nouveau coronavirus

Un chat infecté par le nouveau coronavirus

Les autorités sanitaires en Belgique ont indiqué vendredi qu’un chat avait été infecté par le nouveau coronavirus. Toujours selon les autorités, il n’y aurait toutefois aucun risque de contamination de l’animal à l’homme.
Lire aussi : Les prédictions de Nostradamus pour 2020 sont troublantes et font froid dans le dos

Ce n’est pas la première fois qu’un animal de compagnie présente un test positif au nouveau coronavirus et selon les experts, ces cas sont jugés comme étant très rares.

À titre d’exemple, une campagne de dépistage menée sur 17 chiens et huit chats vivant au contact de personnes porteuses du virus à Hong Kong a démontré que deux chiens avaient été “testés positifs à la COVID-19”.

C’est la faculté de médecine vétérinaire de Liège qui a fait la découverte du cas félin de nouveau coronavirus et le Dr Emmanuel André a déclaré lors de la conférence de presse des autorités sanitaires que ce “cas isolé” était survenu à la suite d’un “contact rapproché entre l’animal et l’homme (infecté)”.

Le médecin a même insisté en précisant qu’il “n’y a pas de raison de penser que les animaux peuvent être vecteurs de l’épidémie dans notre société”.
Lire aussi : COVID-19: Cristiano Ronaldo vole au secours hôpitaux portugais

Alors qu’à Hong Kong, les experts avaient identifié qu’aucun symptôme ne s’était manifesté chez les animaux, l’Agence fédérale belge pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) a précisé pour sa part dans un communiqué que le chat “souffrait de troubles respiratoires et digestifs transitoires”.

L’Afsca a aussi ajouté dans son communiqué que “Jusqu’à présent, rien n’indique qu’un animal domestique puisse transmettre le virus à l’homme ou à d’autres animaux de compagnie”, tout en ajoutant que “Le risque de transmission du virus des animaux domestiques à l’homme est négligeable par rapport au risque de transmission par contact direct entre êtres humains”.

Les autorités sanitaires ont aussi expliqué qu’il était très important de continuer à bien se laver les mains à la suite d’un contact avec un animal de compagnie et qu’il était fortement recommandé d’éviter “les contacts rapprochés avec lui (…), se laver les mains après manipulation de tout animal, ne pas laisser l’animal vous lécher le visage”.

Enfin, comme l’a précisé l’Afsca, ces mesures sont importantes à respecter auprès des animaux, non pas car on craint que des propriétaires d’animaux soient infectés par le leur animal de compagnie, mais bien pour éviter qu’un chat devienne porteur et ainsi, qu’il participe à une “contamination environnementale”.

Rejoignez Echobuzzweb sur Facebook pour plus d’Infos !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *