Un livreur noir fond en larmes après s'être fait insulter et cracher dessus

Un livreur noir fond en larmes après s’être fait insulter et cracher dessus

Un livreur noir fond en larmes après s’être fait insulter et cracher dessus

Alors que le mois de juin aux États-Unis a été marqué notamment par de nombreuses manifestations contre le racisme, un livreur noir de FedEx a fondu en larmes dans une vidéo après s’être fait insulter et cracher dessus par un automobiliste qui a failli le renverser.

C’est le site web d’informations et de divertissement Upworthy qui rapporte l’histoire Brandon Brackins, un jeune homme de 23 ans qui travaille comme livreur pour FedEx dans la petite ville de Lisbon en Ohio. Le 10 juin dernier, il a été victime d’une terrible agression de la part d’un automobiliste. Alors qu’il était en train de décharger des paquets, il a failli se faire renverser par une voiture. Pour couronner le tout, l’homme au volant lui crache dessus, mais aussi l’insulte en le traitant de «n****».

Cet événement a complètement bouleversé Brandon Brackins qui a fondu en larmes lorsqu’il a voulu réagir à ce qui lui était arrivé dans une vidéo publiée sur son compte Facebook. «Pourquoi tant de haine ?», déplore-t-il. Cette histoire est encore plus surprenante lorsqu’on sait que des manifestations contre le racisme ont eu lieu aux quatre coins des États-Unis. «Quel est l’intérêt de toutes ces manifestations si elles ne fonctionnent pas?», se demande-t-il de manière désespérée.

Brandon Brackins explique également dans cette vidéo que le racisme aux États-Unis est bien pire que ce que beaucoup de gens pensent. Au moment d’écrire ces lignes, cette vidéo a été visionnée plus de 3 millions de fois. Une internaute a été tellement émue par son histoire qu’elle a décidé de lancer une cagnotte virtuelle pour le soutenir dans cette période difficile. Pour l’instant, près de 5000 $ ont été amassés. De son côté, Peter Wilson, le maire de Lisbon a confirmé qu’une enquête a été ouverte pour retrouver l’automobiliste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *